Le Canadien berné par une verte recrue

Andrew Hammond n'avait que 21 minutes d'expérience de... (Photo: PC)

Agrandir

Andrew Hammond n'avait que 21 minutes d'expérience de la LNH avant le match de mercredi soir. Ça ne l'a pas empêché de réaliser 42 arrêts pour battre la meilleure équipe de l'Association de l'Est.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Ottawa

Le Canadien de Montréal s'est butté au jeune gardien Andrew Hammond, qui a stoppé 42 lancers à son premier départ dans la LNH pour mener les Sénateurs d'Ottawa à une victoire de 4-2.

Le Tricolore, après une performance défensive impeccable lundi, face aux Red Wings de Detroit, a fait preuve de laxisme en défense contre les Sens.

«On a joué un match qu'on ne peut pas jouer, a lancé l'entraîneur-chef Michel Therrien après la rencontre. C'est beau d'avoir obtenu 44 lancers, mais on a donné trop de chances à l'adversaire. L'important, ce ne sont pas les chances que tu as, mais les chances que tu accordes, et nous en avons beaucoup trop accordé.»

Le match s'est déroulé à vive allure. Après une première endiablée marquée par 27 tirs et trois poteaux mais aucun but, les deux clubs n'ont pas ralenti le rythme en deuxième. Milan Michalek a d'abord ouvert la marque à 11:26, quelques secondes après le retour sur la patinoire de Subban, chassé pour avoir accroché. Jean-Gabriel Pageau, Mark Stone et Kyle Turris - dans un filet désert - ont inscrit les buts des vainqueurs. La réplique du Tricolore est venue des bâtons de Max Pacioretty et de Nathan Beaulieu, son premier dans la Ligue nationale.

Dustin Tokarski, qui a semblé se battre avec la rondelle tout au long de cette rencontre, a bloqué 35 des 38 tirs dirigés vers lui.

«Ce n'est pas un match que j'ai apprécié. Ce n'est pas du hockey serré comme nous avons l'habitude d'en jouer, un peu comme nous l'avons fait à Detroit. On a trop donné la rondelle à mon goût et on a manqué plusieurs couvertures défensives.»

Défaite coûteuse?

Cette défaite pourrait être très coûteuse pour le Canadien, qui a perdu les services d'au moins un défenseur, peut-être deux.

Therrien a dû rapidement jongler avec sa formation, puisqu'il a été privé d'Alexei Emelin après 20 secondes de jeu seulement. Le défenseur du CH a lourdement chuté dans la bande après un contact avec Stone en zone neutre. Son bras droit a encaissé tout le choc et Emelin est longuement demeuré étendu sur la patinoire, se tenant l'épaule.

Il n'est pas revenu dans le match et le Tricolore a parlé d'une blessure au haut du corps dans son cas.

«La perte d'Emelin nous a définitivement fait mal», a déclaré Therrien, qui n'avait pas plus de détails à offrir quant à la nature de la blessure du Russe.

P.K. Subban a quant à lui bloqué un violent tir de Bobby Ryan pendant une pénalité à Alex Galchenyuk en deuxième. Ayant besoin de l'aide de Markov pour regagner le banc des siens, Subban s'est ensuite dirigé vers le vestiaire et n'est revenu qu'en troisième. Il ne semblait toutefois pas à l'aise et son cas sera sûrement réévalué aujourd'hui, à Montréal.

«On nous a dit qu'il était prêt pour la troisième», a laconiquement répondu Therrien au sujet de Subban. L'équipe a d'ailleurs annoncé après la rencontre le rappel de Jarred Tinordi de son club-école de Hamilton.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer