Marathon: Patrick Charlebois prêt à écrire l'histoire

Patrick Charlebois espère devenir le neuvième marathonien amateur... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Patrick Charlebois espère devenir le neuvième marathonien amateur au monde à compléter les six marathons majeurs de la planète sous la barre des trois heures.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) À 44 ans, Patrick Charlebois va tenter d'écrire l'histoire à sa façon lorsqu'il s'élancera sur la ligne de départ du marathon de Tokyo, samedi prochain. S'il parvient à franchir la distance en moins de trois heures, le Trifluvien deviendra ainsi le premier Québécois - et le neuvième marathonien amateur de la planète - à compléter les six marathons majeurs du globe sous cet emblématique chrono.

En 2012, après avoir franchi les 42,2 km de l'épreuve de Berlin, Charlebois croyait bien en avoir fini avec les marathons majeurs, dont la liste comprend également Boston, New York, Chicago et Londres. Toutefois, c'était avant que le marathon de Tokyo ne soit ajouté à la prestigieuse liste, alourdissant ainsi la tâche du marathonien trifluvien. «C'est l'ultime étape!», sourit-il.

De son propre aveu, la tâche s'annonce coriace en terrain japonais inconnu, surtout compte tenu des diverses blessures qui l'affligent depuis quelques années. À tout cela, il faudra ajouter un décalage horaire important à absorber avec le jour J. D'ailleurs, Charlebois arrivera trois jours avant la course question de s'acclimater adéquatement.

Malgré tout, le coureur de Trois-Rivières garde les yeux rivés sur un temps inférieur à 3 h. «Ça va être très serré. Tokyo ressemble drôlement à Boston, donc assez accidenté. Je vise 2 h 55 min, mais il est possible que je termine en 3 h 5 min. Je vais devoir travailler fort. Rendu à 44 ans, c'est un défi important», mentionne Charlebois.

Contrairement aux épreuves présentées à l'automne, ce marathon de Tokyo se tient en plein hiver, ce qui a forcé Charlebois à adopter une nouvelle préparation. Pas question de risquer une blessure en glissant sur une plaque de glace dans la rue. Le tapis roulant représente donc l'alternative idéale. «La préparation a été laborieuse. Je suis aussi aux prises avec une douleur constante à la fesse droite. Dès que je prends de la vitesse, ça fait mal», note-t-il, comptant néanmoins aborder le parcours avec confiance.

Depuis l'ajout du marathon de Tokyo à la liste des événements majeurs, 210 personnes ont complété les six épreuves. Huit d'entre eux - dont les Canadiens Philippe Kearns et Corey Morse - ont réalisé l'exploit en franchissant chacune des distances en moins de trois heures.

Marathons majeurs réussis par Patrick Charlebois

Endroit Année Temps

Berlin 2012 2h 53m 50s

Londres 2010 2h 42m 43s

Chicago 2009 2h 47m 29s

New York 2007 2h 50m 45

Boston 2006 2h 57m 06s

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer