GP3R: une directrice des opérations embauchée

Jacinthe Ayotte...

Agrandir

Jacinthe Ayotte

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Depuis lundi, le Grand Prix de Trois-Rivières mise sur les services d'une directrice des opérations, un poste créé afin de mieux superviser et répartir le travail des 700 bénévoles et 57 comités que compte l'organisation. Le conseil d'administration a jeté son dévolu sur Jacinthe Ayotte.

Cette dernière entre en poste quelques mois après le départ du directeur adjoint David Cossette. Détentrice d'un baccalauréat en administration et gestion des affaires, elle jouit notamment de 15 ans d'expérience en PME et multinationale.

Au cours des dernières années, elle a, entre autres, travaillé dans le secteur Grand-Mère à Shawinigan pour l'usine Kongsberg Automotive en tant que directrice de gestion des matières, puis comme directrice des opérations chez Baril Robinetier.

Le hasard fait bien les choses puisque Kongsberg Automotive figure parmi les commanditaires majeurs du pilote norvégien Petter Solberg dans le Championnat mondial de rallycross. C'est d'ailleurs lui qui avait remporté la manche trifluvienne de cette nouvelle série internationale l'été dernier. «Le but de cette embauche, c'est de se donner un plan afin de nous outiller de façon optimale pour toute l'année», explique le directeur général Dominic Fugère. «Jacinthe aidera nos directeurs bénévoles dans la planification. C'est d'autant plus important que nous passerons à deux week-ends de course dès cet été.»

Originaire de Hérouxville, la nouvelle employée du GP3R avoue ne pas être très familière avec le milieu du sport automobile, mais il ne s'agissait pas de la première qualité recherchée chez les candidats. En fait, les relations avec la Fédération internationale de l'automobile demeureront dans les tâches de Fugère, qui poursuivra également son travail de correspondance avec les différentes séries.

Les aspects ciblés par Jacinthe Ayotte sont les grands axes de planification des activités, l'amélioration des moyens de communication ainsi que l'approvisionnement et la gestion des entrepôts. «J'étudie en ce moment les bilans des dernières éditions. Je pourrai alors mieux conseiller et superviser les différents comités», mentionne-t-elle. «C'est un défi stimulant pour moi. Le Grand Prix constitue un événement unique dans son genre au Canada, surtout avec la formule des deux fins de semaine d'activité. Nous serons en mesure de solidifier sa réputation encore davantage.»

UNE DÉLÉGATION À DAYTONA

Comme à chaque année, une petite délégation du GP3R s'envolera vers la Floride, vendredi matin, afin de prendre part aux festivités entourant le Daytona 500. Jacinthe Ayotte aura ainsi l'occasion de baigner dans l'ambiance d'un week-end de courses... et pas n'importe lequel! «Je serai jumelée à quelqu'un qui m'expliquera toute la logistique des événements de ce genre. J'y serai surtout pour voir l'envers du décor.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer