La leçon de courage signée Mathieu Basche

Mathieu Basche démontre une grande force de caractère,... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Mathieu Basche démontre une grande force de caractère, lui qui est de retour sur patins, 11 mois après avoir reçu un diagnostic de leucémie.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Louiseville) Du haut de ses dix ans, Mathieu Basche inspire son entourage. Atteint de leucémie, le jeune hockeyeur des Ducs de Trois-Rivières-Ouest atome B a effectué, il y a quelques jours, un retour à la compétition, après plusieurs mois passés loin de la patinoire en raison de sa maladie.

Or, le hasard a voulu qu'il chausse de nouveau les patins à Louiseville, mercredi, à l'endroit même où il avait disputé son dernier tournoi en février 2014. Il a perdu des cheveux depuis. Il a ralenti aussi. Mais la passion du hockey opère encore. Au grand bonheur de tous.«Il est faible, mais il est heureux», faisait remarquer sa mère, Pascale Chamberland, dans les premières minutes du match face aux Gouverneurs de Trois-Rivières.

«Mathieu aurait aimé recommencer à faire du sport en septembre, mais son corps répondait de façon trop intense à ses traitements. Quand il a reçu le feu vert, ç'a été un soulagement pour tout le monde. Les gens du hockey mineur étaient prêts à le reprendre.»

Le petit numéro 18 démontre une grande force de caractère dans l'épreuve. Son histoire avait touché des milliers de personnes dans la région. Plusieurs continuent de le suivre par le biais de Facebook. En mars dernier, son chandail avait été retiré lors d'une cérémonie, à laquelle Mathieu avait assisté de son lit d'hôpital.

«Il est en train de vaincre sa peur des piqûres. Il doit prendre entre 16 et 20 pilules par jour en plus de recevoir des traitements à domicile ou au CHRTR. Ça va se poursuivre ainsi jusqu'en 2016. Mais il garde le sourire. Il le dit lui-même: Maman, je suis chanceux de pouvoir jouer au hockey, d'être avec mes amis».»

Dans les minutes précédant le match mercredi, le photographe du Nouvelliste prenait quelques clichés dans la chambre des Ducs. Les jeunes autour de Mathieu se demandaient bien pourquoi leur coéquipier recevait autant d'attention.

«On ne s'est pas encore servis de son histoire comme élément de motivation, convient Mathieu Drolet, l'un des entraîneurs. Seulement deux gars jouaient avec lui l'an passé, ils ne sont pas tous au courant de son parcours même s'il dispute déjà son troisième match avec nous ce soir (mercredi). Mathieu est motivé, il se met beaucoup de pression sauf qu'il répond bien. Disons que de le voir ici, avec nous, ça remet nos petits problèmes du quotidien en perspective!»

Mathieu Basche a donc retrouvé un semblant de vie normale ces dernières semaines. Il a notamment retrouvé ses camarades de classe et reçoit encore aujourd'hui de l'aide afin de rattraper le retard. Certains parents à l'école Vision se mobilisent pour sa réussite, un mouvement qui touche la famille.

«L'école représente un autre obstacle pour lui. Il a dû s'absenter longtemps, ce sera un défi que de passer sa cinquième année», admet sa mère.

Mais les défis n'effraient plus ce fanatique de sports. S'il adore le hockey, il éprouve autant, sinon plus d'affection pour le soccer. Il pratique également le basketball. «Une des premières choses qu'il a dites cet automne, c'était qu'il fallait s'acheter un vélo stationnaire. Lui, il pensait à sa saison estivale de soccer!»

Mercredi à Louiseville, le jeune Basche a marqué un but dans un gain de 5-1 des Ducs. Il gardera un précieux souvenir de cette soirée mémorable puisqu'on lui a fait cadeau de la rondelle après son filet.

«Ça me fait beaucoup de bien. De revenir à l'aréna et voir le monde dans les estrades ainsi que mes coéquipiers, c'était vraiment le fun», racontait le héros du jour, avant de rentrer chez lui, le sourire aux lèvres.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer