Antoine Thibeault survole la piste à Boston

Antoine Thibeault a livré une performance impressionnante à... (Photo: Yan Doublet)

Agrandir

Antoine Thibeault a livré une performance impressionnante à Boston.

Photo: Yan Doublet

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Antoine Thibeault a fait écarquiller bien des yeux au rendez-vous Terrier Classic de Boston, ce week-end, alors qu'il a survolé le 5000m en un temps de 14:05:10 sous les couleurs du Rouge et Or de l'Université Laval. Imaginez, précédemment, son meilleur chrono sur cette distance était près de 30 secondes moins rapide! (14:34:40)

La performance du Shawiniganais de 20 ans s'inscrit également comme étant la deuxième meilleure de l'histoire sur cette distance au Québec, derrière le 13:56:59 réalisé par Alain Bordeleau en 1986.Selon son entraîneur au club Zénix, Pierre Thibodeau, il s'agit possiblement de la meilleure course à vie, toutes distances confondues, pour Thibeault. «Il a fait une course exceptionnelle! C'est très impressionnant, ce qu'il a accompli», vante Thibodeau.

Le principal intéressé semblait lui aussi quelque peu étonné par la marque réalisée au pays de l'Oncle Sam. «C'est très satisfaisant. J'avais eu un bon camp d'entraînement en Floride, mais je ne m'attendais pas à faire aussi bien. Tout s'est bien déroulé, j'ai suivi le peloton qui était assez relevé», souligne l'étudiant en éducation physique et à la santé.

En plus de lui procurer la quatrième position sur 88 coureurs à Boston, ce chrono permet à Thibeault également, après conversion, d'obtenir son standard pour participer à l'épreuve de 3000m aux Championnats canadiens universitaires, du 12 au 14 mars à Windsor, en Ontario. Il faut savoir que le 5000m ne fait pas partie de la programmation de ce rendez-vous national.

Ultimement, Thibeault souhaite parvenir à se qualifier pour les Universiades qui se dérouleront en Corée du Sud. En plus de se classer parmi les deux premiers coureurs universitaires au pays, il devra aussi réussir à abaisser son temps d'encore quelques secondes sur 5000m puisque le standard est établi à 14:00:00.

«C'est loin d'être fait, mais ça augure bien avec le résultat que j'ai eu à Boston», croit l'athlète de 20 ans.

Parallèlement, le Shawiniganais aimerait aussi se qualifier pour ce rendez-vous mondial au 3000m steeple.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer