Zewski à la recherche d'un plan B

Mikaël Zewski ne participera finalement pas au gala... (Photo: Sports Focus)

Agrandir

Mikaël Zewski ne participera finalement pas au gala de boxe qui aura lieu le 14 mars prochain.

Photo: Sports Focus

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Ça faisait longtemps que Mikaël Zewski rêvait de se produire en direct sur le réseau de télévision HBO. La soirée du 14 mars au Centre Bell s'annonçait mémorable jusqu'à ce que le Trifluvien apprenne que son combat n'aura finalement pas lieu.

Le protégé de l'écurie Top Rank (26-0, 20 K.-O.) devait mettre les gants face à un adversaire qui n'avait pas encore été dévoilé, en marge d'une finale très attendue entre Jean Pascal et Sergey Kovalev.

Or, les plans ont changé cette semaine, si bien que son agent Cameron Dunkin se retrouve en recherche active afin de faire boxer son pugiliste en mars, lui qui n'a pu s'entendre avec HBO sur certains détails. Le combat de Zewski avait été ajouté dans la programmation de la chaîne payante américaine.

Rejoint par Le Nouvelliste vendredi, Dunkin avait bien peu de détails à communiquer, si ce n'est qu'il devrait y avoir une rencontre avec les gens de Top Rank lundi ou mardi. Du côté du clan Zewski, c'est le silence radio. On comprend que l'athlète de 25 ans est très déçu, lui qui avait une excellente opportunité de se faire valoir, devant les siens de surcroît, et des millions de téléspectateurs.

En entrevue sur le site BoxingScene jeudi, Dunkin a livré quelques commentaires. «Plusieurs aspects expliquent cette décision. L'argent en jeu ne nous satisfaisait pas et l'adversaire suggéré ne nous convenait pas vraiment non plus. Donc, nous allons déplacer Mikaël sur une autre carte. Chose certaine, nous souhaitons qu'il se batte contre un bon boxeur, et ce, très bientôt.»

Les partisans de Zewski attendaient avec impatience la date du 14 mars. En entrevue au Nouvelliste samedi dernier, le principal concerné parlait avec enthousiasme de cet important rendez-vous, considéré avec raison comme le plus significatif de sa carrière, plus important encore que son titre NABF des mi-moyens acquis en juin 2014.

«Non seulement je vais me battre sur une carte importante au Québec, mais je vais être distribué à travers le monde par HBO. C'est écoeurant!», avait-il confié, il y a à peine quelques jours. Cameron Dunkin et son équipe doivent désormais lui trouver un plan B.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer