Les Patriots, à l'arraché

Tom Brady a été nommé joueur par excellence... (Photo: Associated Press)

Agrandir

Tom Brady a été nommé joueur par excellence dimanche, lui qui a mené les siens à une victoire de 28-24 face aux Seahawks de Seattle.

Photo: Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Glendale

La recrue Malcolm Butler s'est placé devant Ricardo Lockette pour une interception à la porte des buts avec 20 secondes au cadran, dimanche, permettant aux Patriots de la Nouvelle-Angleterre de garder leur avance et de battre les Seahawks de Seattle 28-24 lors du 49e Super Bowl, une édition de haut calibre.

Les Pats ont ainsi célébré le quatrième titre de leur histoire, après ceux mérités lors des saisons 2001, 2003 et 2004. Il s'en est fallu de peu toutefois pour que le dénouement tourne en faveur de Seattle.

Dans la montée qui s'est finalement mal terminée, Jermaine Kearse a signé un catch spectaculaire de 33 verges, non loin de la zone payante. Le ballon lui a d'abord glissé des mains mais en chutant, il a rebondi sur ses genoux et Kearse a pu faire l'attrapé. Et peu avant, Marshawn Lynch avait capté une passe de 31 verges sur le flanc gauche, effectuant alors son premier attrapé du match.

Tom Brady a rejoint Julian Edelman avec une passe de touché de trois verges juste avant la dernière pause des deux minutes, donnant l'avance finale au club du Nord-Est des États-Unis. La connexion ponctuait une poussée déterminante de 64 verges en 10 jeux.

Les Seahawks n'avaient pas perdu depuis le 16 novembre, quand les Chiefs les avaient surpris 24-20 à Kansas City. Ils avaient signé huit gains d'affilée depuis ce temps, avant de se buter au groupe de Bill Belichick.

Ils tentaient de devenir le premier club à remporter le Super Bowl lors de deux saisons de suite depuis 2003 et 2004, quand l'exploit avait été accompli par les Pats.

Brady a récolté 328 verges aériennes, complétant 37 passes sur 50. Il a commis deux interceptions, mais il a surtout réussi quatre passes de touché. Le quart de 37 ans a d'ailleurs obtenu le titre de joueur par excellence du Super Bowl pour la troisième fois de sa carrière.

Seul quart à atteindre six fois le match ultime de la NFL, Brady rejoint Joe Montana et Terry Bradshaw comme seuls représentants de sa position à avoir mérité quatre championnats.

Le match a été disputé devant 70 288 personnes au stade des Cardinals de l'Arizona, en banlieue de Phoenix.

Pour une bonne partie du match, Chris Matthews semblait se diriger vers le statut de héros obscur, lui qui a récolté 109 verges en quatre réceptions.

Matthews, une recrue, amorçait la rencontre sans un seul catch à son dossier, en trois matches dans la NFL.

Russell Wilson a complété 12 passes sur 21 pour 247 verges, avec deux passes de touché et une interception. Cette dernière s'est toutefois produite à un moment crucial, en fin de match...

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer