Dumoulin rentre dans les rangs

Nicolas Dumoulin effectuera son retour au jeu vendredi... (Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste)

Agrandir

Nicolas Dumoulin effectuera son retour au jeu vendredi soir, et ce dans un nouvel uniforme, alors que les 3L de Rivière-du-Loup seront en visite au Colisée de Trois-Rivières.

Photo: Émilie O'Connor Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ils ont dû patienter, mais les 3L de Rivière-du-Loup ont obtenu la nouvelle qu'ils attendaient cette semaine. Le défenseur Nicolas Dumoulin s'est entendu avec l'équipe et sera du match de ce soir face au Blizzard Cloutier Nord-Sud, son ancienne équipe.

Échangé aux 3L en compagnie d'Étienne Archambault le 23 décembre dernier, le défenseur avait indiqué qu'il n'avait pas l'intention de rejoindre sa nouvelle équipe puisque son emploi ne le lui permettait pas. Le temps a passé, tout comme la date limite des transactions, si bien que Dumoulin a finalement trouvé un terrain d'entente avec le directeur général Denis Dumont, au grand plaisir de l'entraîneur Alain Gardner.

«C'est une très bonne nouvelle. En plus, nous allons ajouter deux autres défenseurs en Josh Kidd et Olivier Picard. Ça va stabiliser notre défensive et faire du bien.»

Bien évidemment, Dumoulin risque d'être rouillé, lui qui n'a pas joué depuis le 21 décembre. Gardner s'attend tout de même à utiliser son nouvel atout à profusion. «Il va avoir droit à son temps de jeu régulier en plus de l'avantage numérique. Je pense que ça va revenir assez vite, c'est un joueur de talent», mentionne le pilote.

La foule du Colisée de Trois-Rivières sera ainsi la première à renouer avec le défenseur de l'année dans la Ligue nord-américaine la saison dernière.

L'entraîneur du Blizzard, Alain Côté, espère ainsi que sa troupe sera prête pour le défi. «Ce sera le premier match de Nicolas et ça tombe contre nous. Ce sera notre travail de le neutraliser, surtout en avantage numérique. Il ne faut pas qu'il puisse tirer.»

La discipline est d'ailleurs au centre de la stratégie des deux entraîneurs. Avec l'ajout de Dumoulin et la présence de Simon Danis-Pépin, Rivière-du-Loup se retrouve avec les deux meilleurs arrières pour ce qui est de la moyenne de points par match.

«Ils ont un avantage numérique dévastateur avec un gars comme Sylvain Deschâtelets ou encore Archambault, qui a marqué à tous les matchs contre nous», rappelle Côté, dont la troupe a connu beaucoup de difficulté face aux 3L cette saison, avec une seule victoire en quatre sorties.

«La recette pour battre Trois-Rivières, c'est d'éviter le banc de punition parce qu'ils ont le meilleur avantage numérique de la ligue. Il faut aussi patiner avec eux, parce qu'ils sont rapides, et éviter les revirements», répond Gardner.

Il s'agira du seul match de la fin de semaine pour le Blizzard, une situation qui se répétera lors des deux week-ends suivants. Avec une victoire, les Trifluviens pourraient rattraper Thetford Mines au troisième rang. Louis Ménard fera face à Marco Cousineau lors du duel.

Lutte à trois au collégial

La bataille est intense pour le deuxième rang du classement de la Ligue de hockey collégial entre les Dragons du Collège Laflèche, les Rebelles de Sorel-Tracy et le Boomerang du Cégep André-Laurendeau. Les trois équipes pourraient être à égalité avec 38 points après les matchs de ce soir.

Pour ce faire, les Trifluviens devront venir à bout des Dynamiques du Cégep de Sainte-Foy à l'aréna Claude-Mongrain à 19 h 45. Quant aux deux autres formations dans la course, elles croiseront le fer à Sorel-Tracy au même moment.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer