Les Diablos ont faim de victoires!

Frédéricke Laflamme et les Diablos accueillent les Cheetahs... (Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste)

Agrandir

Frédéricke Laflamme et les Diablos accueillent les Cheetahs du Collège Vanier vendredi soir au gymnase du Cégep de Trois-Rivières.

Photo: Stéphane Lessard Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Avec seulement une victoire à leurs cinq derniers matchs, les Diablos souhaitent retrouver leur fière allure du début de saison alors qu'elles bataillaient pour les plus hauts échelons du circuit provincial de basketball division 1.

Encore là, ce n'est pas comme si les joueuses de l'entraîneur Faisal Docter avaient été déclassées lors de cette séquence. C'est plutôt un manque cruel d'opportunisme qui a fait chuter leur cote lors de deux revers crève-coeur encaissés dans les dernières secondes, contre Dawson et Champlain-Saint-Lambert.

Loin de se laisser abattre par ces défaites, les Diablos conviennent qu'une séquence gagnante serait la bienvenue. «C'est décevant d'avoir échappé ces parties, car on avait bien joué. On doit apprendre de nos erreurs, mais il faut aussi regarder en avant. Maintenant, on a faim de victoires!», lance la vétérane de quatre saisons, Laurie Pelletier.

Sa coéquipière Frédéricke Laflamme abonde dans le même sens, sur un ton catégorique. «On ne peut pas se permettre de perdre ce match», tranche la meilleure marqueuse des Diablos cette saison avec une moyenne de 14 points par match.

Campées au 5e rang du circuit provincial, avec un dossier identique aux Cheetahs de Vanier qu'elles accueillent ce soir au gymnase du Cégep de Trois-Rivières dès 20 h, les Diablos ont une belle occasion de distancer des rivales qu'elles ont vaincues plus tôt cette saison, en plus de consolider une place en séries éliminatoires.

«Je n'ai pas encore fini ce que j'ai à faire avec les Diablos. Je veux qu'on se rende jusqu'aux provinciaux (top-4). On doit se classer pour les séries et tout peut arriver ensuite», mentionne Laflamme, qui fera le saut dans les rangs universitaires l'automne prochain chez les Martlets de McGill.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer