Les Aigles en mission dans les Caraïbes

Pierre-Luc Laforest aura à l'oeil les meilleurs espoirs... (Photo: François Gervais Le Nouvelliste)

Agrandir

Pierre-Luc Laforest aura à l'oeil les meilleurs espoirs des Antilles, la semaine prochaine, lors de la Série des Caraïbes à Porto Rico.

Photo: François Gervais Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Détrompez-vous, la petite délégation des Aigles de Trois-Rivières qui arrivera à Porto Rico, dimanche, n'a pas l'intention de se la couler douce et de faire des jaloux, au beau milieu des Caraïbes. Non, la raison qui motive ce voyage du directeur général René Martin consiste à faire avancer certains dossiers reliés au recrutement de l'équipe en vue de la saison 2015.

Le gérant Pierre-Luc Laforest ainsi que son adjoint, l'entraîneur des lanceurs Matthew Rusch, accompagneront leur collègue sur l'île dans le cadre de la Série des Caraïbes, une compétition de baseball mettant aux prises les champions nationaux des ligues d'hiver de quelques pays, dont la République dominicaine, un endroit où l'organisation trifluvienne tentera de séduire quelques joueurs talentueux.

«Nous gardons toutes les portes ouvertes», image le directeur gérant, confiant au passage que son gérant renouera avec quelques connaissances à Porto Rico. «On a déjà des contacts, surtout Pierre-Luc! Michel Côté, un des actionnaires du club, a aussi acheté une usine en République pour sa compagnie. Nous avons donc nos entrées avec le ministre des Sports. Bref, nous ne sommes pas des inconnus.»

Les Aigles, rappelle Martin, ont pigé dans la cour des Dominicains à maintes reprises depuis 2013. Le lanceur Luis Munoz avait rejoint l'équipe en plein coeur de la saison il y a deux ans. Puis, en 2014, Janelfry Zorrilla s'était pointé le nez à Trois-Rivières, avant de retourner chez lui pour des raisons familiales. Il avait été précédé par Jose Cuevas, obtenu dans une transaction avec les Jackals du New Jersey, et Daniel Mateo. Il ne faut pas oublier Edilson Alvarez, un solide artilleur qui a souvent dépanné les Aigles, comme l'indiquent ses 16 départs au monticule.

«Jusqu'ici, nous avons deux vétérans de retour, soit le voltigeur Steve Brown et Rusch. On n'exclut pas la possibilité de revoir Munoz ou Alvarez, mais nous sommes également en recherche active d'un bon arrêt-court, car Eric Grabe devrait retourner au troisième coussin. Il faut aussi penser à l'enclos. Ça nous prend un bon releveur pour éteindre les feux en neuvième manche», ajoute Martin, qui a confirmé les retours du receveur Kyle Lafrenz et du voltigeur (et gros cogneur) Jon Smith, un des favoris de la foule au stade Fernand-Bédard.

Il appert, finalement, que Carlos Guzman ne portera plus les couleurs des Aigles, qui voudront donc signer un voltigeur de droite d'ici au mois de mai.

Nouveau recruteur

Les efforts plus soutenus de recrutement des Aigles se précisent, l'équipe se refusant d'imaginer un troisième mauvais début de saison en autant d'années, ce qui a coûté une participation aux séries éliminatoires à chaque fois. «Nous n'avons pas été capables de remplacer Jon Smith l'an passé, rappelle Martin. En cas de blessures, on se retrouvait souvent démunis en raison d'un manque de profondeur.»

Cette donne est appelée à changer, espère René Martin, notamment grâce à l'embauche d'un recruteur aux États-Unis. John Harris, qui faisait partie de l'équipe d'entraîneurs des Saltdogs de Lincoln dans l'American Association, donnera ainsi un solide coup de pouce à Laforest et ses adjoints. Référé par le commissaire Miles Wolff, celui qui a joué pendant quelques saisons dans les ligues majeures entre 1979 et 1981 amènera une solide expertise, selon les dirigeants des Aigles.

«John est très intense, il appelle constamment Pierre-Luc pour le renseigner. Ottawa et Rockland misent aussi sur leur propre dépisteur. C'est quelque chose qui nous manquait dans les deux premières saisons. D'ailleurs, ses recherches devraient nous permettre d'annoncer de bonnes nouvelles d'ici au camp d'entraînement.»

D'ici là, les Aigles scruteront les meilleurs espoirs antillais. En espérant dénicher la perle rare.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer