Convaincant, le Blizzard!

Le gardien Marco Cousineau n'avait pas joué devant... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le gardien Marco Cousineau n'avait pas joué devant ses partisans depuis le 28 décembre. S'il n'a pas eu à effectuer de miracles pour assurer la victoire des siens, le cerbère a néanmoins connu un bel après-midi, bloquant 24 rondelles dans un gain de 6-1.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La dernière joute locale du Blizzard Cloutier-Nord-Sud en avait laissé plusieurs sur leur appétit. Mais voilà, le coup de semonce de l'entraîneur-chef Alain Côté cette semaine et un accueil chaleureux de la foule devant le champion NASCAR Canadian Tire Louis-Philippe Dumoulin ont motivé les Trifluviens qui ont eu raison du Cool FM de Saint-Georges 6-1, dimanche, devant 748 spectateurs au Colisée.

Victorieux une seule fois à leur six dernières sorties, les joueurs du Blizzard ont amorcé le match sur les chapeaux de roues. À vrai dire, le Cool FM n'a jamais été dans le coup. Plus rapides et misant sur un bon échec-avant, les locaux ont pris l'avance 2-0 après 20 minutes, notamment grâce au brio de Jonathan Bellemare, qui a récolté deux de ses trois assistances durant l'engagement.

Sur les séquences, Maxime Boisclair et Marc-André Huot (son cinquième filet en moins de 24 heures, lui qui en avait réussi quatre à Cornwall la veille dans un gain de 5-3) ont enfilé l'aiguille, au grand plaisir des partisans qui n'attendaient que ce réveil offensif.

«On manquait un peu de finition ces derniers temps, convenait Bellemare au terme de son après-midi de travail. Nous avons eu une bonne pratique mercredi dernier. Plusieurs gars y étaient, ce qui nous a permis de peaufiner certains trucs qu'on ne peut exécuter lorsque les réguliers s'absentent.»

Les deux autres périodes ont été tout aussi convaincantes. Non, le Cool FM ne s'est pas présenté à Trois-Rivières sous son meilleur jour, mais force est d'admettre que le Blizzard était prêt pour ce rendez-vous.

Boisclair a complété son doublé d'entrée de jeu. Puis, en désavantage numérique, Carl Gélinas a trompé la vigilance de Hubert Morin. Un but de Jean-François David a par la suite chassé Morin de la rencontre.

Pendant ce temps, son vis-à-vis Marco Cousineau se la coulait douce à l'autre bout, n'étant défié qu'à de rares reprises.

Au total, le gardien-déneigeur du Blizzard aura bloqué 24 rondelles sur les 25 dirigées vers lui. Seul Alexandre Touchette, en troisième, lors de l'une des nombreuses pénalités aux Trifluviens pendant cette période, a réussi à le déjouer. L'autre but du Blizzard appartient à Yann Joseph, qui a aussi connu un fort match. «Les gars sont sortis en lion, c'était beau à voir», souriait Cousineau, heureux de retrouver ses partisans... et d'avoir évité une tempête de neige! «J'ai eu peur en quittant Cornwall (samedi), j'étais sûr que ça tomberait aujourd'hui (hier)! Finalement, ça s'est bien passé. J'ai disputé les deux matchs, j'ai retrouvé mes repères. Ça augure bien pour la suite.»

Côté affichait la même confiance. Il était surtout pas mal plus zen! «Tout le monde rame dans le même sens. Je suis content de notre réveil offensif du week-end, mais je salue aussi des gars comme Tommy Lafontaine et Olivier Dallaire, qui ont été efficaces en défensive. Ils se donnent corps et âme», admet le pilote, confiant que son club demeure intact alors que la date limite des transactions approche à grands pas dans le circuit Godin (mardi soir).

Carnet de notes

Victime d'une entorse lombaire, le capitaine Stéphane Boileau a raté les deux matchs. Il était néanmoins présent au Colisée dimanche et a assuré les dirigeants du Blizzard qu'il pourrait revenir au jeu la semaine prochaine.

Ayant agressé Curtis Tidball en fin de match à Cornwall samedi, Hubert Poulin a reçu une suspension automatique d'une partie. Il devra aussi passer devant le comité de discipline.

Un partisan des River Kings a gagné une jolie cagnotte de 25 000 $ samedi. Rodney Rivette, qui s'élançait de derrière la ligne bleue dans le territoire défensif, est parvenu à loger la rondelle dans le petit trou du filet adverse. Un exploit qui s'est vite retrouvé sur les réseaux sociaux!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer