Ligue Can-Am: des Japonais à Trois-Rivières

René Martin, directeur général des Aigles.... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

René Martin, directeur général des Aigles.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) La Ligue Can-Am s'internationalisera l'été prochain. Le commissaire Miles Wolff a confirmé l'identité des deux équipes itinérantes qui compléteront les rangs du circuit pour la saison 2015. La première formation est constituée de joueurs japonais évoluant dans la Shikoku Island League, une ligue indépendante considérée comme la plus compétitive au Japon, en excluant bien sûr le Championnat de baseball du Japon (NPB).

Les Nippons visiteront l'Amérique du Nord du 9 au 28 juin. L'organisation des Aigles de Trois-Rivières les recevra du 22 au 24 juin pour une série de trois rencontres. Seuls les meilleurs joueurs du circuit asiatique auront le privilège de traverser l'océan Pacifique, ce qui devrait donner lieu à d'excellents matchs, prédit le directeur général des Aigles René Martin. «Pour l'aspect culturel, ce sera tout un événement. Ça nous permettra aussi d'offrir une expérience différente aux partisans. Les Saints de St. Paul de l'American Association ont déjà fait une tournée là-bas, le calibre est fort. On a tous très hâte. En plus, ils fournissent un interprète!»

Cette présence des Japonais pourrait même ouvrir des portes en terme de recrutement. «Et ce des deux côtés. Lors d'un appel conférence avec les autres directeurs généraux de la ligue cette semaine, il en a été mention. Certains gars de la Can-Am pourraient être tentés de jouer au Japon l'automne. Un peu comme Steve Brown fait en Colombie pendant la période hivernale.»

Dès le 29 juin, une formation américaine prendra le relais des Japonais afin d'assurer la participation d'un septième club au sein des activités régulières jusqu'à la fin de la campagne. Après les Grays (2005 à 2007) et les Federals (2011), la Can-Am accueillera ainsi une troisième équipe itinérante qui aura pour nom Garden State Grays.

Celle-ci, composée surtout d'espoirs ignorés lors du repêchage du baseball majeur, n'aura pas de domicile fixe, mais puisque la majorité de ses joueurs proviendront de la grande région deNew York, les déplacements et la logistique seront facilités. Évidemment, cette équipe ne pourra se classer en vue des séries éliminatoires. Il y aura donc quatre places disponibles pour six prétendants (Trois-Rivières, Québec, Ottawa, New Jersey, Rockland et Sussex).

De plus, il semble que le dossier de Montréal demeure dans les plans de la Ligue Can-Am. La ville de New Britain, en banlieue de Hartford au Connecticut, figurerait aussi dans le portrait pour l'expansion.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer