Le Cool FM suspend ses activités

Léo-Guy Morrissette... (Photo: Archives, François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Léo-Guy Morrissette

Photo: Archives, François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Prenant du mieux depuis un certain temps, l'image de la Ligue nord-américaine de hockey a encore une fois été sérieusement ternie ce weekend alors qu'une mêlée générale a bouleversé la période d'échauffement du match entre le Cool FM de Saint-Georges et les Prédateurs à Laval, dimanche.

Estimant que la sécurité de ses joueurs n'était pas assurée pendant cette foire «préméditée», le propriétaire du Cool FM, Léo-Guy Morrissette, a promptement réagi en suspendant indéfiniment les activités de son équipe, lundi.

«On vient de retourner 15 ans en arrière avec cette équipe-là. Depuis le début de la saison, c'est comme ça avec eux», s'est limité à dire le bouillant propriétaire qui n'a pas l'intention de renvoyer ses joueurs sur la glace tant que la ligue ne prendra pas les mesures adéquates pour assurer la sécurité des joueurs.

Lundi, la LNAH s'affairait à visionner les images des incidents tout en analysant les rapports des officiels. «Ce sont des gestes qui n'ont pas leur place dans notre circuit. Nous travaillons depuis des années à améliorer la sécurité des joueurs et il est clair que nos efforts continueront dans cette voie», a fait savoir le commissaire Michel Godin par voie de communiqué.

L'ÉCHAUFFEMENT DÉGÉNÈRE

La veille de l'affrontement, les Prédateurs avaient notamment avisé leurs partisans sur les réseaux sociaux que 14 durs à cuire allaient être en uniforme contre Saint-Georges pour un duel «mémorable». Les partisans n'ont donc pas eu à patienter bien longtemps avant que la patinoire se transforme en jungle.

Dès l'échauffement, le joueur et copropriétaire des Prédateurs Éric Lajeunesse a franchi en premier la ligne centrale pour s'en prendre à l'adversaire. Le signal était donné pour que la brochette de pugilistes lavallois matraquent leurs rivaux pendant de longues minutes. Un appel-conférence est prévu mardi après-midi avec les propriétaires de chacune des équipes et les dirigeants de la LNAH pour faire la lumière sur cette délicate situation. Selon la réglementation du circuit, les sanctions devront être rendues d'ici demain. Le prochain match du Cool FM doit avoir lieu vendredi à Sorel-Tracy.

LE MATCH DEMEURE À L'HORAIRE

À travers tout ce tourbillon, la direction du Blizzard Cloutier Nord-Sud a tenu à rappeler à ses partisans que le match prévu au Colisée dimanche prochain contre le Cool FM était toujours à l'horaire. Lundi, le directeur général Sylvain Robert a pris quelques minutes pour lâcher un coup de fil à Morrissette et discuter des événements. «Léo-Guy n'était pas content et je le comprends. Qu'il arrive quelque chose en raison d'un événement pendant un match, c'est tel que tel. Quand c'est prémédité, c'est plus dur à avaler», a-t-il souligné.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer