• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Patinage de vitesse: les meilleurs juniors au pays à Trois-Rivières 

Patinage de vitesse: les meilleurs juniors au pays à Trois-Rivières

Trois-Rivières accueille ce week-end le Championnat canadien junior... (Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste)

Agrandir

Trois-Rivières accueille ce week-end le Championnat canadien junior de patinage de vitesse courte piste au Complexe sportif Alphonse-Desjardins. Sur la photo, on aperçoit Stéphane Bronsard, de la Fédération québécoise de patinage de vitesse, Éric Bédard, président d'honneur de l'événement, Brian Rahill, de Patinage de vitesse Canada, et Guy Carpentier, coordonnateur de la compétition.

Photo: Sylvain Mayer, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Rarement les amateurs de sport de la région auront l'occasion de voir à l'oeuvre d'aussi près les futurs porte-couleurs du Canada aux Jeux olympiques. C'est néanmoins le privilège qui est accordé aux spectateurs qui se rendent au Complexe sportif Alphonse-Desjardins depuis vendredi dans le cadre du Championnat canadien junior de patinage de vitesse courte piste qui permettra de déterminer les huit athlètes qui représenteront le pays aux Mondiaux juniors à la fin février au Japon.

Quadruple médaillé olympique et président d'honneur de l'événement, Éric Bédard souligne qu'une compétition de cette ampleur représente un moment déterminant dans la carrière de chacun de ces athlètes. L'entraîneur originaire de Sainte-Thècle rappelle que quelques-uns de ces patineurs porteront assurément l'unifolié aux Olympiques de 2018 (à Pyeongchang) et 2022.

«On commence vraiment à entrer dans la cour des grands. C'est le déclic où on va déceler le potentiel des meilleurs en vue des prochains Jeux olympiques en Corée du Sud», note celui qui s'envolera mercredi prochain vers l'Alberta pour occuper ses nouvelles fonctions à l'Ovale olympique de Calgary.

Au total, les 64 meilleurs patineurs de 14 à 19 ans du Canada vont lutter dans l'espoir de décrocher une des quatre places disponibles chez les filles et trois chez les garçons.

En vertu de ses résultats amassés sur le circuit senior mondial depuis le début de la saison - 5e place au 1500m et 6e place au 1000m - Samuel Girard a déjà obtenu son billet pour Osaka et ne patinera donc pas à Trois-Rivières. L'an dernier, il avait notamment décroché l'argent au 500m aux Mondiaux

juniors.

Parmi les patineuses à surveiller, Audrey Phaneuf et Genève Bélanger devraient se détacher pour obtenir les deux premières qualifications tandis qu'une dizaine d'autres ont des chances de se sauver avec les deux autres postes. Phaneuf faisait partie de l'équipe nationale junior en 2014 qui a remporté l'argent au relais lors des Mondiaux juniors.

Du côté masculin, la lutte s'annonce également très féroce compte tenu qu'un poste a déjà été réservé à Girard. Sasha Alexander Fathoullin et Cédric Blais détiennent une longueur d'avance tandis qu'Antoine Roy pourrait très bien venir brouiller les cartes. Encore là, de 8 à 10 athlètes pourraient réussir à se faufiler.

Les postes sur l'équipe nationale junior seront attribués en vertu du cumulatif des résultats obtenus aux 500m, 1000m et 1500m d'ici demain. Aucun patineur de la région ne sera toutefois en action ce week-end à Trois-Rivières.

Un plateau très relevé

Désormais entraîneur du Centre régional canadien d'entraînement de patinage de vitesse de courte piste de Montréal, le quintuple médaillé olympique Marc Gagnon n'hésite pas à parler de la cuvée 2015 comme étant la plus relevée des cinq dernières années.

«C'est très relevé, et encore plus chez les filles. Ça paraît beaucoup à l'entraînement. Tout le monde se pousse et ça crée une compétition qui est très saine», se réjouit-il.

Par ailleurs, les amateurs qui prendront place dans les gradins auront le privilège d'observer certains patineurs qui ont déjà pris part à des courses internationales sur le circuit senior

cette année.

Les compétitions se dérouleront samedi de 14 h à 17 h et dimanche de 10 h à 16 h 30. Le prix d'entrée a été fixé à 5 $ par jour tandis que les enfants de 12 ans et moins pourront y assister gratuitement.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer