Une moitié de saison au-delà des attentes pour le Canadien

Carey Price est la bougie d'allumage des succès... (Photo: AP)

Agrandir

Carey Price est la bougie d'allumage des succès de son équipe lors des premiers mois de la saison. Ses 22 victoires et sa moyenne d'efficacité de ,927 le placent parmi l'élite de la LNH.

Photo: AP

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Robert Laflamme
La Presse Canadienne
Montréal

Le pas de recul que le directeur général du Canadien Marc Bergevin a dit être prêt à accepter afin de mieux avancer par la suite, ce n'est pas au cours de la première moitié de saison que l'équipe l'a fait.

Au contraire, le Tricolore se pointe à la mi-saison en figurant parmi le peloton de tête de la LNH et en étant assuré d'avoir plus de points de classement qu'il en montrait à la même période, la saison dernière.

Avant de livrer sa 41e rencontre samedi, face aux Penguins de Pittsburgh, il possède quatre points de plus qu'à la mi-parcours en 2013-14, soit 54 comparativement à 50, et il est en voie de surpasser de nouveau le plateau des 100 points.

La dernière fois que l'équipe a affiché au moins 26 victoires après ses 41 premiers matchs, c'est il y a 23 ans, en 1991-92. Mais cette saison-là, le calendrier de la saison régulière comportait 80 matchs, au lieu de 82, et c'était à l'époque où il n'y avait pas de bris d'égalité. Et, autre rappel historique pertinent, le Canadien avait fait un pas de recul au cours de la deuxième moitié de saison, en concluant avec une fiche de 41-28-11, bonne pour 93 points.

Une surprise

Mais revenons à nos moutons. L'amélioration des troupiers de l'entraîneur Michel Therrien jusqu'à maintenant cette saison a de quoi surprendre, compte tenu que peu d'observateurs les voyaient répéter leurs exploits de la saison dernière.

À titre d'exemple, sur la douzaine d'experts du site LNH.com qui se sont prononcés avant la saison, 10 ont choisi les Bruins de Boston pour remporter le titre de la section Atlantique. Les deux autres ont favorisé le Lightning de Tampa Bay. Les Bruins représentent la déception de la première moitié de saison, eux qui occupaient le neuvième rang de l'Association Est avec 44 points, avant les rencontres d'hier.

«Peut-on dire que nous sommes une surprise? Je ne sais pas, a répondu l'attaquant Dale Weise, mardi, à l'issue de la défaite contre le Lightning. Je ne me préoccupe pas trop de ce qu'on pense de nos succès ou de la perception qu'on a de nous à travers la ligue.»

Cela dit, Weise a reconnu que «personne nous voyait sans doute en tête de l'Association Est à mi-chemin de la saison. Et que personne ne doit s'attendre à ce que nous y soyons à la fin».

«Mais en ce qui me concerne, nous sommes exactement là où j'estimais que nous serions, a-t-il enchaîné. Je nous voyais faire la lutte pour le premier rang de notre section avec le Lightning et les Bruins. Les Bruins ont un peu plus de difficulté parce qu'ils ont été affectés par les blessures.»

«Nous jouons du bon hockey et nous allons continuer de connaître du succès si nous poursuivons dans la même voie en deuxième moitié de saison.»

Pas un feu de paille

Pour Weise, le Canadien a prouvé qu'il n'est pas un feu de paille et qu'il a fait sa place au sein de l'élite de la LNH.

«Personnellement, j'ai foi en notre groupe. Nous formons une équipe de premier plan. Nous possédons tous les éléments qui peuvent nous permettre de réaliser un autre long parcours en séries éliminatoires, a-t-il opiné. Nous misons sur un des meilleurs gardiens au monde. Il nous donne une chance de l'emporter à tous les matchs. Nous jouons de la bonne façon depuis quelque temps et nous possédons la vitesse pour avoir du succès en séries.»

La saison est loin d'être terminée et le facteur blessures pourrait venir rapidement mélanger les cartes. Le Canadien et le Lightning n'ont pas dû composer avec la perte de joueurs importants jusqu'à maintenant, à l'exception du défenseur Victor Hedman pour ce qui est du Lightning.

«Nous avons fait plusieurs bonnes choses, a résumé le défenseur P.K. Subban, qui a été pointé du doigt pour le revers de mardi. Nous avons prouvé que nous pouvons rivaliser avec les meilleures équipes, mais nous voulons être compétitifs sur une base plus régulière.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer