Charles-Antoine Sinotte embauché par Football Québec

Charles-Antoine Sinotte joindra l'équipe de Football Québec au... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Charles-Antoine Sinotte joindra l'équipe de Football Québec au cours des prochaines semaines. Les défis seront nombreux pour l'ancien porte-couleurs des Diablos.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Charles-Antoine Sinotte quittera, au cours des prochains jours, son emploi de coordonnateur des programmes universitaires au Réseau du sport étudiant du Québec. Le Trifluvien a accepté un poste d'agent de développement chez Football Québec. L'annonce a été confirmée lundi.

Les dirigeants de Football Québec ne l'ont pas eu facile ces derniers mois. Éclaboussés par un reportage de l'émission Enquête par rapport à la façon de gérer les commotions cérébrales chez les jeunes adeptes de la discipline, ils se sont retrouvés au milieu d'une tempête médiatique.

Dans la foulée de ces controverses, l'organisme a pris la décision de créer un nouveau poste au sein de sa structure. Mis aux faits de cette ouverture, Sinotte n'a pas tardé à appliquer. Il entrera en fonction d'ici quelques semaines.

«Il n'y a pas eu de création de poste chez Football Québec depuis longtemps», signale l'ancien porte-couleurs des Redmen de McGill et des Diablos du Cégep de Trois-Rivières, qui a aussi évolué au Séminaire Saint-Joseph et aux Estacades durant son adolescence.

«Mon premier défi consistera à resserrer les normes en matière de sécurité, à savoir comment on peut améliorer la prévention des commotions cérébrales. C'est un défi qui est très actuel, jumelé au développement de la discipline.»

Selon la fédération, près de 36 000 personnes pratiquent le football ou le flag-football au Québec. Ils étaient environ 8000 en 1992. En plus du milieu associatif, on compte dans ces statistiques tous les joueurs évoluant dans le secteur du sport étudiant.

«On souhaite évidemment redorer l'image du football. Certains reportages ont fait mal, c'est vrai, mais je suis comblé de voir que les grands moyens sont pris pour remédier à la situation. Football Québec avait déjà un bon plan d'action pour agir dans la prévention des commotions, mais il était difficile à appliquer compte tenu de la petite équipe. J'arrive en tant que troisième personne. Maintenant, on peut vraiment chapeauter l'essor de la discipline. C'est très stimulant et il s'agit d'un moment crucial selon moi.»

Le descripteur des matchs de la NFL à TVA Sports demeurera dans ses fonctions au petit écran. «C'est un peu un rêve de jeunesse que de vivre du football à 100 %. J'ai le goût de redonner aux jeunes et à ce sport que j'aime tant. Au RSEQ, je faisais d'abord de la gestion et je m'occupais de quelques sports. Je ne serai désormais investi que dans le football.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer