L'année commence en force pour les Patriotes

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Commencer l'année avec une victoire, c'est bien, mais l'amorcer en défaisant son rival juré, c'est mieux. C'est de cette manière que les Patriotes de l'UQTR ont lancé 2015, dimanche, en venant à bout des Redmen de McGill 3-1.

Au terme d'une pause de cinq semaines, les membres de deux formations étaient de toute évidence rouillés, ce qui a donné lieu a du jeu ponctué de revirements.

«Le momentum s'est promené d'un bord et de l'autre. C'était du jeu serré et physique, surtout après un mois et demi de pause. Ce n'était pas le genre de match où il y a des jeux spectaculaires, c'était un peu décousu mais très intense et émotif. Les deux clubs voulaient gagner et les joueurs avaient une attitude comme s'il s'agissait d'une partie éliminatoire», a indiqué l'entraîneur de l'UQTR, Marc-Étienne Hubert.

Afin d'être prêts pour ce premier match de 2015, crucial puisque le premier rang de la division Est était en jeu, les Patriotes ont tenu quatre journées d'entraînement intense au tournant de l'année.

«Je suis très content des efforts qui ont été mis au retour des Fêtes. Nous avons bien travaillé et ç'a paru ce soir.»

Anthony Verret a ouvert la marque dès la deuxième minute de jeu de la rencontre pour les Trifluviens, avant qu'Alexandre Lemieux ramène les deux équipes à la case départ quelques dizaines de secondes plus tard.

Tommy Giroux s'est par la suite chargé du spectacle en redonnant l'avant aux siens en deuxième période, puis en complétant le tout dans un filet désert en fin de rencontre.

Hubert accueillait deux nouveaux défenseurs dans son alignement, soit Jérémy Beaudry, qui évoluait dans l'ECHL en début de saison, et l'ancien des Cataractes de Shawinigan Alex Filiatrault.

«Beaudry a très bien fait et bien distribué la rondelle. Il a un bon tir et j'ai vu des atouts importants dans son jeu. Pour Filiatrault, il exécute bien ses sorties de zone. Même si ça fait longtemps qu'il n'a pas joué, il prenait de bonnes décisions. Je ne m'attendais pas à une performance de la sorte des deux.»

C'est toutefois le jeu de Raphaël Boudreau qui a le plus satisfait Hubert, d'autant plus que celui-ci doit se battre pour son poste avec l'arrivée des deux autres défenseurs.

«Il a été tout simplement extraordinaire. Je peux dire une affaire, il sera difficile à tasser!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer