Alex Bellemare aux X Games

Alex Bellemare participera aux X Games pour la... (Photo: Armada)

Agrandir

Alex Bellemare participera aux X Games pour la deuxième fois de sa carrière en janvier.

Photo: Armada

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Alex Bellemare pourra sabrer le champagne avant le 1er janvier. Le skieur slopestyle a été invité à prendre part aux prochains X Games d'hiver qui auront lieu à Aspen en janvier.

Il s'agira de la deuxième présence pour le natif de Saint-Boniface à cette prestigieuse compétition, les Olympiques du sport extrême. Bellemare n'avait d'ailleurs pas raté son entrée en 2013, alors qu'il avait épaté la galerie en récoltant une quatrième place. Il sera l'un des 16 skieurs à être de l'épreuve de slopestyle.

«J'ai appris la nouvelle (samedi), en consultant le site Web des X Games. Je voulais voir qui avait été invité et j'ai vu que mon nom y était, mais je n'avais pas encore reçu de courriel. Maintenant, c'est fait», explique le jeune homme de 21 ans.

Bellemare effectuera son retour à Aspen, au Colorado, le 22 janvier après s'être absenté l'année dernière, puisqu'il avait dû subir une opération afin de reconstruire son ligament croisé antérieur gauche. Si son genou n'était pas prêt à l'époque, il semble être en pleine forme, puisque le skieur a amorcé sa saison du bon pied en terminant sixième de la finale du Dew Tour à Breckenridge au Colorado, le 14 décembre.

«Disons que j'ai pas mal plus aimé les qualifications que la finale. En finale, il a commencé à neiger, et nous avions moins de vitesse. Mes sauts lents, ceux que je fais à reculons, ça va bien quand il n'y a pas de vent. J'ai dû changer ma routine.»

Fort de cette première performance, Bellemare s'en promet pour les X Games. Il tentera d'ailleurs une nouvelle manoeuvre qu'il a jusqu'à présent gardé secrète, afin de la dévoiler lors de la compétition.

«Chaque année, il faut tourner un peu plus, ajouter un degré de difficulté. J'étais tanné de voir tout le monde faire la même affaire. J'ai regardé le sport et je me suis demandé qu'est-ce qui n'avait pas été fait. J'ai donc trouvé quelque chose de neuf. Je ne dis pas que je révolutionne le sport, mais je pense que ça va très bien scorer.»

Afin de perfectionner le tout, Bellemare prendra la route de l'Alberta au début du mois, question de peaufiner son art en compagnie du reste de l'équipe canadienne de ski acrobatique, puisqu'il a de nouveau étéconfirmé au sein de la formation l'été dernier, ce qui lui permet d'obtenir un financement.

Une pensée pour JP Auclair

Comme le reste du monde du ski acrobatique, Bellemare a été stupéfait d'apprendre le décès du pionnier de la discipline Jean-Philippe «JP» Auclair en septembre, emporté par une avalanche au Chili. Le Bonifacien est non seulement commandité par la compagnie de skis Armada, fondée par Auclair, mais il avait profité de l'aide du Québécois à ses débuts.

«Personne ne s'y attendait et j'ai été chamboulé. Mes grands-parents sont décédés, mais c'est la première personne près de mon âge que je vois partir. Quand j'avais 10 ans, je participais à un camp de ski à Vallée du Parc et il y était. À l'époque, je skiais sur des vieux skis tout brisés. Il m'en avait envoyé une paire d'Armada, même si je n'étais pas si bon, tout bonnement. Il a continué à le faire toutes les années. À 12 ans, il m'a mis sur l'équipe junior. Il était ultra gentil, c'est vraiment une grosse perte», soupire-t-il.

Outre les X Games, Bellemare disputera un calendrier de compétitions réduit en 2015, année post-olympique où le nombre d'événements est restreint. Des épreuves de la Coupe du monde sont au radar, tout comme le SFR Freestyle Tour, en France, l'une des plus importantes compétitions en sol européen.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer