Le visage du Blizzard change

Même s'il était le visage du Blizzard à... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Même s'il était le visage du Blizzard à la ligne bleue, Nicolas Dumoulin a été échangé aux 3L de Rivière-du-Loup dans une transaction à cinq joueurs.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Sur le même thème

(Trois-Rivières) Le directeur général du Blizzard Cloutier Nord-Sud de Trois-Rivières, Sylvain Robert, vient de donner un sérieux coup de barre à l'allure de sa formation. Il y est allé d'une transaction majeure avec les 3L de Rivière-du-Loup, mardi, cédant le défenseur offensif Nicolas Dumoulin ainsi que l'attaquant Étienne Archambault.

En retour, l'attaquant Maxime Boisclair fait ses valises pour la Mauricie, tout comme le défenseur à caractère défensif Jean-Philippe Paquet. Le gardien trifluvien François Lacerte effectue un retour dans le giron du club, et le premier choix de Rivière-du-Loup au prochain repêchage s'ajoute lui aussi à cette liste.

Robert était d'avis qu'une transaction s'imposait, puisque le jeu de son équipe dans sa zone n'est pas au niveau qu'il souhaite. Le Blizzard apparaît au troisième échelon de la ligue pour le plus de buts concédés.

«On ne pouvait pas continuer à donner neuf ou dix chances de qualité par période. Pour nous, c'était impossible de gagner 3-2. Nous devons toujours gagner en marquant cinq ou six buts. Quand on va rentrer dans les séries et que l'équipe adverse va fermer le jeu, ça va être assez long.»

La perte de Dumoulin fera mal au Blizzard, puisqu'il était le meilleur défenseur de l'équipe, particulièrement en offensive. Il a amassé 83 points en 70 matchs dans le maillot trifluvien lors des trois dernières saisons, dont

21 en 14 parties cette année. Robert estime toutefois que l'arrivée de Jonathan Bellemare dans la formation a changé la donne.

«Nous avons déjà Jean-François David et Pierre-Olivier Beaulieu dans le même moule que Nicolas. En plus, nous utilisons maintenant Jonathan Bellemare à la pointe et il a prouvé qu'il pouvait prendre plus de responsabilités. Avec notre trio de Marc-André Huot, Stéphane Boileau et Yann Joseph qui prend beaucoup de place, c'est important de donner une récompense à un joueur comme Bellemare sur l'avantage numérique.»

Du côté de Rivière-du-Loup, cette transaction permettra à l'équipe de compter sur deux des trois meilleurs défenseurs offensifs du circuit Godin, avec Simon Danis-Pépin.

«On ne se le cachera pas, ça fait deux ans que notre jeu en avantage numérique va nul part. On pense que Dumoulin peut être la carte maîtresse de cette facette», souligne le directeur général de l'équipe, Denis Dumont.

Celui-ci croit qu'Archambault pourra profiter d'un meilleur rôle dans l'uniforme jaune et vert. «Un gars comme ''Archie'', nous allons l'aider en lui donnant une chance. À Trois-Rivières, avec tout le talent qu'il y a, il se retrouvait sur la troisième ligne, alors que chez nous, il pourra être un joueur de premier plan.»

La transaction a fait réagir aux quatre coins de la ligue, plusieurs soutenant que la formation du Bas-Saint-Laurent avait eu l'avantage dans ce marché. Dumont s'est empressé de défendre son homologue trifluvien.

«Il y a peut-être des choses que le monde ne sait pas. Je ne suis pas le genre à me péter les bretelles en disant que j'ai réussi le vol du siècle et je pense que les deux, on obtient ce qu'on recherchait.»

Boisclair, un habitué de Côté

Autrefois un joueur redoutable de la LNAH, Maxime Boisclair tentera de connaître ses succès d'antan dans son nouvel uniforme.

En 2006-2007, il avait enregistré 82 points en 47 match dans l'uniforme du Top Design de Saint-Hyacinthe, alors dirigé par un certain Alain Côté. Depuis, sa production offensive oscille autour d'un point par match.

Jean-Philippe Paquet s'amène à Trois-Rivières afin de stabiliser la défensive, particulièrement lorsque Tommy Lafontaine n'est pas disponible pour le Blizzard, ce qui équivaut à 50 % du calendrier. L'ancien des Cataractes en sera à une troisième équipe cette saison, puisqu'il a aussi été à Saint-Georges.

Quant au gardien François Lacerte, il continue de vivre dans ses valises. Après avoir amorcé la saison en Mauricie, il a été échangé au Cool FM, puis aux Prédateurs de Laval, avant de passer aux 3L. Il complète donc la boucle en revenant au Colisée.

«Avec les absences de Marco Cousineau, nous avions besoin d'un troisième gardien. En plus, Lacerte tombait troisième là-bas avec le retour de Louis Ménard», explique Robert.

C'est toutefois le choix de premier tour des 3L qui fait le plus saliver Robert et qui a permis la réalisation de cette transaction. «On s'attend à ce que ce soit l'un des trois premiers lors du prochain repêchage.»

Les partisans pourront rapidement témoigner de quelle équipe aura le meilleur à court terme dans cette transaction, puisque les deux formations s'affronteront à deux reprises ce week-end, dont le match de dimanche qui aura lieu à 16 h au Colisée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer