• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Fondation Claude-Mongrain: au-delà de la bourse, la reconnaissance 

Fondation Claude-Mongrain: au-delà de la bourse, la reconnaissance

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Recevoir une bourse de 500 $, c'est bon pour le moral. Que les efforts déployés par certains des meilleurs jeunes athlètes de la région soient reconnus, ça ajoute au sentiment de fierté.

La Fondation Claude-Mongrain a remis, mercredi, 15 bourses individuelles à des sportifs de la Mauricie. Au total, le jury avait reçu une soixantaine de candidatures. Preuve que la corporation, fondée en 1991, demeure un pilier dans la promotion des espoirs du sport amateur.

«Ça tombe bien car j'ai de plus en plus de projets. La bourse m'aidera à acheter de l'équipement, à viser des compétitions d'envergure à l'extérieur du Québec», souligne le triathlète du Trimégo Félix Plourde-Couture, auteur de deux podiums en série nationale jeunesse (13-15 ans).

Mia Bleu-Voua, aussi à l'aise sur un terrain de basketball qu'en athlétisme, abonde dans le même sens. Jumeler ses deux passions à ses études au Collège Marie-de-l'Incarnation constitue un défi, mais ça ne l'empêche pas d'exceller dans les deux disciplines.

«La bourse, c'est la preuve que nos efforts valent la peine d'être faits. J'aimerais me rendre le plus loin possible», raconte la protégée du club Zénix, qui a connu passablement de succès aux Jeux du Québec dans une catégorie où elle était surclassée.

L'adolescente n'était pas la seule représentante du milieu du basketball. Carrie-Ann Auger, qui fait tourner les têtes depuis le début de la saison des Diablos en division 1, fait également partie des boursiers de l'automne 2014.

En ce qui a trait à l'athlétisme, Steve Fréchette (Zénix), qui pratique ce sport depuis deux ans seulement, a déjà remporté un titre canadien en salle, soit au 800m. Toujours du Zénix, Jeannie Coutu-Marcotte a hérité du titre de vice-championne provinciale au 300m haies, en plus de finir deuxième au 100m haies du Ian Hume de Sherbrooke.

Fraîchement débarqué de Washington, où il prenait part à une compétition internationale de tennis de table en fin de semaine dernière, Luc Sicard parlait d'une année 2015 importante. «Je vise les finales U15 et de remporter le titre dans ma catégorie au championnat provincial», lance le Trifluvien, qui a fort bien paru aux États-Unis. Il est rentré au bercail avec une fiche de 21 victoires et huit défaites.

Le pongiste Thomas Biard, un autre adepte du Ping-O-Max, s'est vu décerner une bourse. Il occupe le quatrième rang de sa catégorie au Québec, lui qui a notamment gagné les provinciaux en double en plus de récolter le bronze au Championnat de l'Est du Canada.

Parmi les autres athlètes de Trois-Rivières, on retrouve Léa Domingue, une cycliste du club Vélo Mauricie, médaillée de bronze au classement de la Coupe du Québec Apogée et bonne première au cumulatif de la Coupe de la ville de Québec Hype.

Ayant participé aux Jeux olympiques de la Jeunesse en Chine, la canoéiste Anne-Sophie Lavoie-Parent, championnat provinciale midget et des Jeux du Québec, espère quant à elle se qualifier pour les Mondiaux junior de 2015, au Portugal. Blessée pendant une bonne partie de la saison 2013, Chloé Gilbert (triathlon) est revenue en force pour décrocher le bronze en Coupe du Québec.

Au trampoline, Sara-Jade Berthiaume a remporté plusieurs titres, comme le championnat de la Coupe du Québec. Plus jeune compétitrice de sa catégorie à Daytona Beach lors d'un rendez-vous international, ça ne l'a pas empêché de finir deuxième.

Ailleurs dans la région, le hockeyeur des Estacades midget espoir de la Mauricie, le Latuquois James English, a été reconnu non seulement pour ses prouesses, mais surtout son esprit sportif.

Le Shawiniganais Zacharie Magnan, qui pratique l'escrime (sabre), vise le championnat provincial U15 pour l'an prochain. Il se positionne déjà comme l'un des meilleurs athlètes de son sport au Québec.

À Nicolet, chez les Zéclairs, Edmond Roy (triathlon) fait parler de lui pour les bonnes raisons. Porte-drapeau de la délégation du Centre-du-Québec aux Jeux de Longueuil, où il a remporté l'or, il est en nomination au titre d'athlète jeunesse de l'année au gala Triathlon Québec.

Originaire de Notre-Dame-du-Mont-Carmel, Mickaël Duval pratique un sport peu connu, le butactik, une synthèse de plusieurs techniques et principes physiques provenant du karaté et du ninjutsu. Il se rendra à Dallas, le 13 décembre, en vue du championnat du monde.

En terminant, la bourse Normandin, d'une valeur de 750 $, a été octroyée aux Estacades midget espoir de Vincent Dumont. Celle-ci servira à défrayer une partie des coûts liés au transport en vue de la Coupe Dodge, prévue à Rouyn-Noranda en avril prochain.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer