Michaël Morin au Championnat mondial avec Équipe Canada junior

Le physiothérapeute des Cataractes Michaël Morin (à droite)... (Photo: Facebook)

Agrandir

Le physiothérapeute des Cataractes Michaël Morin (à droite) a pu côtoyer quelques-uns des plus beaux espoirs de Hockey Canada ces dernières années. On le voit ici en compagnie du gardien Austin Lotz, Brayden Point ainsi que de l'étoile en devenir Connor McDavid. Point et McDavid ont d'ailleurs été invités au camp de sélection en vue du Championnat mondial junior.

Photo: Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À défaut de pouvoir scruter un des membres de leur club favori dans le maillot d'Équipe Canada junior, les partisans des Cataractes seront heureux d'apprendre que le physiothérapeute Michaël Morin a été retenu pour intégrer l'aventure du championnat mondial, qui se mettra en branle à Montréal et Toronto d'ici trois semaines.

L'heureuse nouvelle a été communiquée à Morin par le vice-président des activités hockey Scott Salmond au cours de l'été, mais il a préféré ne pas trop ébruiter la chose puisque l'alignement final de la sélection n'allait être dévoilé qu'à la fin novembre. Le tout désormais confirmé, il a parlé avec fierté de cette promotion au Nouvelliste, mardi, alors que les Shawiniganais s'apprêtaient à débarquer à Baie-Comeau, où ils affronteront le Drakkar mercredi soir.

Le mot honneur est revenu au fil de la discussion pour celui qui a, ces dernières années, cumulé des tâches semblables avec les formations U17 et U18. On l'a vu notamment lors des championnats mondiaux ainsi qu'au tournoi Ivan-Hlinka, une compétition internationale réservée aux meilleurs patineurs de moins de 18 ans.

«C'est un grand privilège. Équipe Canada est devenue une famille pour moi, tout le monde se connaît et il y règne une belle ambiance. Je monte les échelons!»

Effectivement, à l'instar des hockeyeurs qu'il côtoie, Morin a dû faire ses preuves auprès des bonzes de Hockey Canada. Force est d'admettre qu'il a mérité la confiance du groupe en place. «On a remporté l'or à Sotchi au printemps 2013 avec les U18, le tournoi Ivan-Hlinka quelques mois plus tard, puis la médaille de bronze en Finlande au début de cette année. La suite logique pour moi, c'était la participation au Mondial junior, ici au Canada. Ça va être toute une aventure!»

Oui, Michaël Morin connaît bien les joueurs qui représenteront l'unifolié durant le temps des Fêtes. «Lors du camp préparatoire à Brossard il y a quelques mois, j'ai été en mesure de constater que le groupe ressemblait pas mal à celui avec lequel j'avais travaillé depuis 2012. Ils étaient 41 et j'en ai reconnu 37!»

Il s'agit, selon lui, d'un avantage considérable, à l'aube d'un tournoi d'une telle importance et présenté, de surcroît, à la maison. «Je suis bien au fait de leur routine pendant les entraînements et l'échauffement d'avant-match. On mange ensemble trois fois par jour: que tu le veuilles ou non, tu en apprends beaucoup sur eux pendant ces périodes. C'est un stress de moins, de savoir qu'ils peuvent miser sur mes services, qu'ils n'auront pas à répéter deux fois la même chose avant que je comprenne ce qu'ils veulent. Tout est une question d'adaptation.»

Formation bien balancée

Ce groupe d'athlètes, dont la figure de proue demeure la jeune sensation Connor McDavid, a créé beaucoup de belles surprises sur la scène internationale, rappelle le physiothérapeute.

«Au-delà de McDavid, qui est un véritable magicien, je retiens qu'on a une équipe bien balancée. Juste dans les buts, Zachary Fucale et Eric Comrie ont fait leurs preuves, nous sommes en affaires avec eux. Quant à Sam Reinhart, c'est un joueur d'une très grande qualité, un talent exceptionnel. Non vraiment, sur papier, je pense que nous aurons un des meilleurs clubs au Mondial. Reste à voir comment les gars réagiront à cette forte pression de devoir performer devant leurs partisans.»

Chose certaine, Michaël Morin profitera de chaque moment. Comme il l'a fait par le passé à la Coupe Memorial ou dans tous ces tournois internationaux dans lesquels, grâce à son expertise, il a pu faire une différence.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer