Maigre récolte pour la LHJMQ

Benoit Groulx, Scott Salmond, Bruce Hamilton, Zachary Fucale,... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Benoit Groulx, Scott Salmond, Bruce Hamilton, Zachary Fucale, Ryan Jankowski, et Tom Renney ont participé au dévoilement des 29 joueurs invités au camp de sélection final d'Équipe Canada junior.

Photo: La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Trois. C'est le nombre de joueurs de la LHJMQ qui ont été invités au camp de sélection final d'Équipe Canada junior.

Même si la formation nationale est dirigée par Benoît Groulx, et qu'il sera épaulé entre autres par Martin Raymond, seuls Samuel Morin, Zachary Fucale et Frédérick Gauthier ont reçu l'un des 29 prestigieux laissez-passer lundi matin, ce qui en fait la pire récolte pour le circuit Courteau depuis 2005, et la ligue junior au pays de loin la moins bien représentée.

Il faut dire que quelques hockeyeurs élevés au sein de la LHJMQ patinent déjà dans la LNH alors qu'ils sont toujours éligibles au tournoi. Nathan Mackinnon (Avalanche), Jonathan Drouin (Lightning) et Anthony Duclair (Rangers) auraient assurément gonflé le nombre de joueurs de la LHJMQ invités s'ils avaient été disponibles, un fait toutefois qui s'applique aussi aux deux autres ligues junior au pays avec les Bo Horvat (Canucks), Aaron Ekblad (Panthers) et Curtis Lazar (Sénateurs).

Du côté des Cataractes, Anthony Beauvillier doit certes être un peu déçu, lui qui occupe le 11e rang des marqueurs de la LHJMQ à 17 ans et qui avait bien paru face aux Russes lors de la Super Série Subway, particulièrement lors de la deuxième rencontre alors que Groulx l'avait placé à sa position naturelle de centre.

Les dirigeants d'ECJ n'ont invité que deux surdoués du groupe d'âge à Beauvillier, soit Connor McDavid et Lawson Crouse. Beauvillier, s'il poursuit sa progression, aura d'excellentes chances d'obtenir le coup de fil souhaité dans un an. Non seulement il fait déjà partie de l'élite de son circuit, mais il est sur le radar des bonzes canadiens après ses participations au Défi mondial des moins de 17 ans et au tournoi Ivan-Hlinka, regroupant les meilleurs patineurs de 18 ans et moins sur la planète.

Si Beauvillier aura vraisemblablement la chance de se reprendre, Dylan Labbé a vu cette fenêtre se refermer pour lui lundi. L'espoir du Wild du Minnesota en était à sa dernière année d'éligibilité, lui qui devrait graduer chez les pros l'an prochain à 20 ans après trois saisons dans la LHJMQ. Labbé avait lui aussi bien fait face aux Russes, mais c'était un négligé des parieurs et il n'a pu causer une surprise.

Des trois joueurs de la LHJMQ, Fucale est assuré de son poste puisque seulement deux gardiens ont été invités au camp. Vétéran de l'an dernier tout comme Fucale, Gauthier semble lui aussi en bonne position, Groulx l'ayant nommé capitaine face aux Russes. Morin fait quant à lui partie d'un contingent de dix défenseurs - dont deux vétérans - qui tenteront de séduire le personnel d'entraîneurs, qui vont accueillir les 29 postulants le 11 décembre, à Toronto, pour un camp de quatre jours.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer