La crosse fait son entrée au SSJ

Serge Lafleur sera à la tête de la... (Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste)

Agrandir

Serge Lafleur sera à la tête de la nouvelle équipe de crosse au champ du Séminaire Saint-Joseph.

Photo: Stéphane Lessard, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les élèves du Séminaire Saint-Joseph pourront pratiquer un tout nouveau sport dès ce printemps. Une équipe de crosse au champ verra le jour et, déjà, l'intérêt est grand.

C'est dans le but de permettre à ses athlètes de jouer à un sport différent de celui-ci qu'ils pratiquent au fil de l'année que le responsable du programme de hockey du Vert et Or, Kevin Desrochers, a décidé d'approcher les dirigeants de l'institution.

«Les gars vont pouvoir jouer au foot, hockey et basket, puis ensuite jouer à la crosse au printemps. Déjà, nous avons 35 gars qui ont témoigné de l'intérêt et ça nous en prend 23.»

Le coordonnateur des Services aux élèves et du sport étudiant du SSJ, Charles Hébert, n'a pas eu besoin d'être romancé longtemps avant d'acquiescer à la demande de Desrochers.

«On pense que pour être un meilleur joueur de hockey, il faut faire autre chose que du hockey. Aux États-Unis, (la crosse) est un sport qui est pratiqué au printemps par les joueurs de football et de hockey. Ça fait plusieurs années que je me disais que ce serait le fun d'avoir ça en Mauricie», souligne Hébert.

Contrairement à la crosse en enclos (en aréna), la crosse au champ mise davantage sur la vitesse que sur la robustesse, ce qui permettra aux joueurs de développer d'autres habiletés. Hébert espère que le tout fera des petits dans les prochaines années ailleurs dans la région.

«J'espère que ça fera assez jaser pour que d'autres écoles embarquent. Au printemps, il y a le rugby, mais on sentait que les joueurs de secondaire 5 hésitaient, de peur d'être blessés avant de faire le saut au cégep. La crosse au champ devient alors intéressante.»

L'équipe juvénile du SSJ évoluera dans une ligue regroupant six autres équipes des Laurentides et de Lanaudière.

Serge Lafleur en renfort

Afin de diriger son programme, le Vert et Or s'est tourné vers l'une des sommités de la région en la matière, Serge Lafleur, qui a tenu les rênes, dans les dernières années, des Éclairs de la Mauricie et des Patriotes de l'UQTR.

«Ce que j'aime, c'est l'approche selon laquelle pour devenir un bon athlète, il ne faut pas seulement faire un sport. Je trouve que c'est une bonne idée. En plus, au secondaire, il y a un vide (sportif) entre avril et juin que nous pourrons combler.»

Ce dernier sera appuyé par quelques joueurs de crosse de l'équipe des Patriotes, dont le capitaine de la formation de hockey, Tommy Tremblay. Desrochers et Jean-Alexandre Boucher compléteront le portrait en soutien.

Lafleur croit d'ailleurs que l'arrivée d'une équipe au SSJ pourrait être le premier pas afin de relancer la discipline dans la région.

«C'est intéressant dans une perspective ou l'an prochain, nous pourrions créer une équipe de secondaire 1 et 2. En plus, Kevin aimerait faire monter ça au Collège Laflèche (où il dirige l'équipe de hockey). Avec l'université, nous pourrions avoir une roue qui tournerait pendant six, sept ou huit ans. Ça permettrait aux joueurs d'apprendre, de jouer, et ensuite de revenir pour être entraîneur avec les plus jeunes», rappelle-t-il, soulignant au passage que cet afflux de joueurs aiderait inévitablement la formation des Patriotes, qui se heurte fréquemment à la profondeur des équipes de l'Estrie et de la région de Montréal.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer