Les Alouettes éliminés

Les joueurs des Alouettes, spécialement ceux sur les... (Photo: PC)

Agrandir

Les joueurs des Alouettes, spécialement ceux sur les unités spéciales, ont raté un nombre incalculable de plaqués.

Photo: PC

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne

Les Tiger-Cats sont restés intraitables à Hamilton et ils ont mérité leur place au match de la coupe Grey, dimanche, remportant la finale de l'Est 40 à 24 face aux Alouettes de Montréal.

Brandon Banks a signé deux coups d'éclats sur des bottés de dégagement, obtenant deux touchés en les ramenant sur 93 et 88 verges.

«Il a fait un meilleur travail que notre équipe de couverture, a déclaré l'entraîneur-chef des Alouettes Tom Higgins. Nous avons eu plusieurs occasions d'effectuer des plaqués. Je crois que nous avons raté 13 plaqués sur un jeu, probablement qu'un gars a eu deux chances de le plaquer. Il a connu toute une performance alors je lui lève mon chapeau.»

Avec quatre minutes au cadran au dernier quart, sa deuxième escapade a porté le score à 37-24 Hamilton, en incluant le converti réussi.

Banks a d'abord ramené un botté sur 93 verges en fin de première demie. Il a fait deux crochets vers la gauche avant de filer plus ou moins en ligne droite, évitant Daryl Townsend comme dernier obstacle avant la zone payante.

Banks a atteint la terre promise avec 26 secondes à écouler à la demie et après le converti, les Tiger-Cats prenaient l'avance 20-14. Ils n'ont pas accusé de retard par la suite.

Le match de la coupe Grey sera disputé dimanche soir prochain à Vancouver.

Les Ti-Cats seront du match ultime pour la deuxième année de suite; l'an dernier, ils ont baissé pavillon 45-23 devant la Saskatchewan.

«Nous savions que nous ne pouvions pas perdre la guerre des revirements, a ajouté Higgins. Ils ont gagné sur les unités spéciales, ç'a clairement été un facteur décisif. Nous n'avons pas joué assez bien en attaque et en défensive.

«Je lève mon chapeau aux Tiger-Cats. La seule chose que je peux faire, c'est de leur souhaiter bonne chance.»

Leurs rivaux seront les Stampeders de Calgary, qui ont eu le meilleur 43-18 sur les Eskimos d'Edmonton en finale de l'Ouest.

Incluant la saison régulière, les Tiger-Cats ont remporté leurs sept matches disputés au Tim Hortons Field.

Le résultat de cette finale de l'Est a été à l'image de la tenue des Oiseaux en terre hostile cette année.

En saison régulière, le club montréalais a offert un piètre rendement de 3-6 à l'étranger incluant deux victoires face aux Redblacks d'Ottawa, qui ont montré un dossier global de 2-16.

La confrontation opposait deux équipes ayant montré une fiche de 9-9 en saison régulière.

Les Alouettes ont réussi à amener leur dossier à ,500 pour ensuite écraser les Lions 50-17 lors du premier tour des éliminatoires, le 16 novembre.

Nic Grigsby a fourni deux touchés au sol pour les vainqueurs, dont une percée de trois verges qui amenait le score à 27-14 en faveur du club ontarien, en fin de troisième quart.

À mi-chemin au troisième quart, Erik Harris avait étouffé une montée des Alouettes en interceptant une passe de Jonathan Crompton au milieu du terrain.

Duron Carter a empiré les choses en écopant d'une punition de 15 verges (rudesse excessive) et quelques jeux plus tard, Grigsby a signé sa deuxième course de touché de la journée.

S.J. Green a capté deux passes de touché pour Montréal.

Green a donné l'avance 7-0 aux Oiseaux avec 7:19 à disputer au premier quart, captant une passe de touché de 22 verges de Crompton. Mardy Gilyard venait tout juste de fournir une réception de 15 verges.

Un peu moins de quatre minutes plus tard, Luke Tasker a réussi un catch de 25 verges et peu après, Justin Medlock a signé un placement de 32 verges pour réduire l'avance montréalaise à 7-3.

Au tout début du deuxième quart, le quart Zach Collaros a gâché une belle poussée des Ti-Cats en échappant le ballon sur une brève course, lorsque plaqué par Mike Edem et Winston Venable.

Les Félins venaient de gagner une soixantaine de verges en trois jeux.

Hamilton a toutefois repris le ballon sans tarder, quand Delvin Breaux a réussi une interception à la ligne de 28 des Alouettes. Peu après, Grigsby a placé les Tiger-Cats aux commandes avec une course de cinq verges jusqu'en zone des buts. Ces derniers menaient 10-7 après le converti.

Avec 4:50 à écouler à la demie, Green a toutefois redonné l'avance aux Alouettes en captant une autre passe de touché, cette fois pour neuf verges.

Quelques minutes plus tard, Medlock a réussi un placement de 20 verges pour réduire l'avance des Alouettes à un seul point.

Banks a ensuite réussi son premier coup d'éclat, permettant à l'équipe locale de mener 20-14 à la demie.

Au troisième quart, un placement de 33 verges de Sean Whyte a réduit la priorité des Ti-Cats à 27-17, puis les Alouettes ont corsé un peu plus les choses.

Avec dix minutes au cadran, Crompton a rejoint Green avec une passe de touché de 63 verges. Ayant distancé ses couvreurs sur le flanc gauche, Green a eu le champ libre lors des 20 dernières verges.

Après le converti, l'avance de Hamilton n'était plus que de trois points, 27-24, mais la troupe de Kent Austin a doublé sa priorité dès la montée suivante.

C'est un placement de 42 verges de Justin Medlock qui a amené le score à 30-24 Ti-Cats, avant que ces derniers ajoutent 10 points pour souligner leur victoire.

Marc-Olivier Brouillette des Alouettes est longtemps resté au sol après un plaqué face à Tasker au premier quart. Il a finalement pu se relever par lui-même, mais il n'est pas revenu dans le match.

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer