Les Vikings échappent la bannière

Louis-André Pacarar et les Vikings ont fait face... (Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste)

Agrandir

Louis-André Pacarar et les Vikings ont fait face à beaucoup d'adversité, samedi au stade Diablos.

Photo: Olivier Croteau, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Les Vikings de l'école Champagnat sont passés par toutes la gamme des émotions, samedi au stade Diablos. L'équipe de La Tuque s'est inclinée 57-21 face aux Patriotes de la polyvalente Bélanger de Saint-Martin, en Beauce, en finale interrégionale juvénile de football à huit.

Louis-André Pacarar et ses coéquipiers n'ont pas fait le poids face à une équipe plus expérimentée. «C'était les champions en titre, mentionne l'entraîneur Pierre Ayotte. C'était des hommes et ils ont offert un match physique. Nous avons eu beaucoup de blessés si bien qu'à la fin, j'improvisais pour savoir où utiliser mes joueurs.»

Tout de même, l'entraîneur se réjouit de la progression de sa troupe, lui qui perdra peu de joueurs au terme de la saison.

«Les gars étaient très nerveux. J'ai beaucoup de secondaire 4, nous sommes jeunes. Nous avons affronté ce gros club, mais les joueurs l'ont vu comme une chance de prendre de l'expérience. Ils n'ont jamais abandonné.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer