• Le Nouvelliste > 
  • Sports 
  • > Michaël Bournival: «Ce n'est pas le début de saison que j'espérais» 

Michaël Bournival: «Ce n'est pas le début de saison que j'espérais»

C'est le bras en écharpe que s'est présenté... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

C'est le bras en écharpe que s'est présenté Michaël Bournival à Trois-Rivières jeudi. Cela ne l'a pas empêché de signer quelques autographes, pour le plus grand plaisir du jeune Jean-Christophe Bernard.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Michaël Bournival avoue qu'il ne connaît pas le début de saison qu'il aurait souhaité. Après avoir été laissé de côté lors des premiers matchs, envoyé à Hamilton puis rappelé avec le grand club, voilà qu'il subit une blessure à l'épaule lors de son deuxième match de la saison. Une situation frustrante pour le jeune hockeyeur originaire de la région.

«C'est décevant. C'est une malchance. Je venais de recommencer à jouer. J'étais content de renouer avec l'action et là, il y a une petite blessure qui arrive. C'est certain que je suis déçu», a-t-il souligné lors de son passage à Trois-Rivières pour annoncer son association avec la Fondation Katherine-Beaulieu. «C'est sûr que c'est frustrant, mais ça fait partie de notre sport. C'est à moi de bien gérer ça et d'arriver prêt à mon retour.»

L'attaquant du Canadien ne sait pas encore à quel moment il pourra reprendre l'entraînement puis endosser à nouveau l'uniforme tricolore.

«On ne sait pas encore. Je dois rencontrer les médecins prochainement pour réévaluer la situation. La date du retour n'est pas encore déterminée», explique Bournival.

Bien que les événements malheureux se succèdent en ce début de saison pour l'ancien capitaine des Cataractes de Shawinigan, il demeure convaincu qu'il pourra revenir au jeu et contribuer aux succès de l'équipe.

«Ç'a été difficile. Je n'ai pas joué les matchs du début et là j'ai une blessure. Ce n'est pas le début de saison que j'espérais, mais c'est à moi de faire preuve de caractère et de revenir encore plus fort», souligne-t-il.

Bournival, qui en est à sa deuxième saison avec le Tricolore, ne critique pas la décision de ses patrons de l'avoir envoyé jouer quatre matchs dans la Ligue américaine.

«La situation de l'équipe était bonne. Elle gagnait. C'est des décisions que je comprends amplement», dit-il. «Mon séjour à Hamilton était pour me permettre de jouer. Je suis un jeune joueur, j'ai besoin de jouer. Et cela a fait que j'étais prêt à retourner dans la Ligue nationale. J'ai pu retrouver mes repères.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer