Simon Kean de retour sur l'équipe nationale de boxe

Simon Kean (à gauche) devait remporter ses deux... (Photo: Facebook)

Agrandir

Simon Kean (à gauche) devait remporter ses deux combats au Championnat canadien de boxe Élite s'il souhaitait réintégrer l'équipe nationale. Il peut dire mission accomplie, lui qui aura le privilège de représenter son pays aux Jeux panaméricains l'an prochain.

Photo: Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Simon Kean a gagné son pari. Le pugiliste de Trois-Rivières a dominé sa catégorie lors du Championnat canadien de boxe Élite, si bien qu'il est rentré au bercail, dimanche, avec la médaille d'or des super-lourds dans son sac.

Vainqueur de son combat initial jeudi à Mississauga, Kean devait en découdre samedi avec l'Ontarien Aaron Huggins, le tombeur du champion défendant Dawson Gibson. À l'issue d'une bonne bataille entre les deux finalistes, c'est le Québécois qui a eu le dessus, l'emportant 3-0 dans une décision unanime des juges.

«Je n'ai pas boxé aussi bien que j'aurais voulu, mais c'est correct de revenir avec le titre, souriait le principal intéressé, dans une entrevue dimanche en début de soirée. J'aurais été très déçu si j'avais perdu.»

«Il a livré la marchandise, je suis vraiment fier de lui», ajoutait son entraîneur au club Performance Jimmy Boisvert. «Simon a démontré une belle force de caractère. Il a eu une attitude exemplaire, c'est le genre de compétition à laquelle je m'attendais. Si le premier round a été serré samedi, c'est nous qui avons pris le contrôle du deuxième, puis du troisième.»

Cette victoire ouvre de nouveau les portes de l'équipe nationale à l'athlète de 25 ans, désormais le meilleur boxeur amateur au Canada chez les plus de 91 kg. Ça tombe bien, les héros du dernier week-end seront à Toronto l'an prochain dans le cadre des prestigieux Jeux panaméricains. Quelques semaines plus tard, les mondiaux serviront de qualifications pour les Olympiques de Rio, qui se dérouleront l'année suivante.

Pause méritée

Si l'on se fie aux propos de son entraîneur, Kean ne devrait pas remettre les gants avant environ deux mois. Il poursuivra cependant son entraînement en gymnase, question de garder la forme en vue d'une année 2015 qui s'annonce mouvementée et, espèrent-ils, prometteuse.

«Simon a un peu mal aux mains, il doit ménager son corps surtout qu'il est de retour sur l'équipe nationale, donc il a réussi sa mission pour cette année. Mais il va continuer d'être dans l'entourage du club. Il veut d'ailleurs nous aider avec les jeunes en vue des Gants d'argent. C'est cool de sa part!»

À Mississauga, plusieurs observateurs étaient aussi heureux de revoir celui qui avait représenté le Canada aux Jeux olympiques de Londres. «Son approche a changé, son style de boxe a évolué. Il n'est pas réapparu par la porte d'en arrière. Et tout le mérite lui appartient pour ça.»

«Je pense que je suis un meilleur boxeur qu'avant, en tout cas ça va à mon goût», concluait Kean. «On va se préparer pour les tournois internationaux avec confiance.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer