Football cadet: un scénario de rêve

Le Vert et Or devra venir à bout... (Photo: François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Le Vert et Or devra venir à bout d'Emmanuel Gode pour l'emporter. Le porteur de ballon avait réalisé trois touchés lors de l'affrontement précédent entre les deux équipes.

Photo: François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Ils s'étaient affrontés en saison régulière dans un match qui n'avait laissé personne sur son appétit et ils auront de nouveau la chance d'offrir un petit bijou aux Trifluviens amateurs de football. Les Gothics de l'école secondaire des Pionniers accueilleront le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph vendredi soir en finale de la Ligue de football cadet des Cantons-de-l'Est.

Le premier affrontement, disputé devant une excellente foule au stade Gilles-Doucet, avait permis aux Gothics de décrocher une victoire de 28-20. Le pilote des Rouges, Jimmy Thompson, ne croit toutefois pas que ce gain donnera un avantage psychologique aux siens en vue de la revanche.

«Ils ont progressé énormément, dit-il à propos du Vert et Or. Ils ont battu Sherbrooke la semaine passée, c'est une belle équipe. Oui, nous les avons battus, mais c'était un match serré qu'on aurait pu échapper.»

Lors de cette rencontre, le porteur de ballon des Gothics Emmanuel Gode avait fait des ravages. Celui-ci ne sera toutefois pas à 100 % vendredi soir, ennuyé par une blessure à la cheville. Mufano Kizenga sera appelé à transporter sa part de ballons.

Dans le camp adverse, les blessures retiennent aussi l'attention. Fort heureusement, le Vert et Or compte sur une excellente profondeur avec 51 joueurs qui ont, pour la grande majorité, vu de l'action cette saison. «Les gars ont plus confiance en leurs moyens et en ce qu'ils peuvent faire. La semaine passée, nous avons battu le Séminaire de Sherbrooke 21-12 et c'est une excellente équipe. Ils nous avaient vaincus 47-16 en saison régulière», rappelle Alexandre Thibodeau.

La défaite face aux Gothics plus tôt cette saison servira-t-elle de motivation supplémentaire pour les joueurs du SSJ? Le pilote croit qu'elle donnera confiance à ses troupiers, puisqu'ils ont prouvé qu'ils pouvaient tenir tête aux champions de la saison régulière.

«Je pense qu'ils ont appris qu'ils peuvent jouer contre les Gothics. Ils sont conscients que c'est un énorme défi, mais ils sont capables de le relever.»

La rencontre s'amorcera sur le coup de 19 h vendredi soir au domicile des Gothics. Thompson doute toutefois que sa bande aura réellement l'avantage du terrain, puisque la tradition du football du vendredi soir est encore à bâtir sur le boulevard du Carmel.

«Je pense qu'ils auront l'avantage autant que nous. Nous ne sommes pas rendus là. Nous avons beau inviter les parents et les professeurs, ce n'est pas encore ancré. Ceux qui vont venir vont avoir droit à un excellent match, mais je suis certain qu'il va y avoir plus de monde du Séminaire», mentionne Thompson.

S'ils l'emportent, les Gothics décrocheraient le titre de la division 2 des Cantons-de-l'Est dès leur première saison à ce niveau.

Quant à Thibaudeau, il se réjouit avant tout pour le football trifluvien qui fait sa marque.

«Ce sera un beau match. C'est le fun de voir que même si c'est une ligue des Cantons-de-l'Est, les deux équipes finalistes sont de la Mauricie.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer