Soccer étudiant: des rendez-vous manqués

Jérémy-Nathaniel Tothaud-Mouandza et ses coéquipiers des Diablos n'ont... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Jérémy-Nathaniel Tothaud-Mouandza et ses coéquipiers des Diablos n'ont pu se qualifier pour le championnat provincial de soccer collégial.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Tous les espoirs étaient permis pour les deux équipes de soccer des Diablos. Même chose du côté de la formation féminine des Patriotes, toujours en lutte pour le quatrième et dernier rang donnant accès aux séries de fin de saison. Force est d'admettre cependant que le week-end n'aura pas été aussi concluant que prévu. La campagne a pris fin trop tôt pour les trois clubs.

Diablos: double déception

Les représentants du Cégep de Trois-Rivières avaient encore l'honneur cette année d'accueillir le carré d'as de la conférence Nord-Est du soccer collégial, tant chez les dames que chez les hommes. Le stade Diablos n'a jamais été un terrain hostile pendant la fin de semaine. Après un revers de 2-0 des filles d'entrée de jeu contre Sainte-Foy, les gars ont aussi dû s'avouer vaincus (1-0) face à Limoilou.

«Collectivement, nous sommes capables de plus», disait l'entraîneur-chef Sébastien Poulin-Vallières, dont les joueuses s'inclinaient pour une quatrième année de suite avant le début des championnats provinciaux. «On a mal exploité leurs faiblesses, ce qui est très dommage quand on sait qu'elles étaient à notre portée.»

Même bilan dans le camp de Pierre-Alexandre Boisvert. Le seul filet du match, encaissé dans les arrêts de jeu, s'est avéré le moment décisif.

«À chaque fois que nous perdons à la fin du mois d'octobre, c'est dans ce genre de situation: une défaite crève-coeur! C'est plate, parce que j'ai vraiment l'impression qu'on manque de challenge pendant la saison régulière. On arrive en séries contre les clubs de Québec et le style change du tout au tout. Il y a encore beaucoup de lobbying et de discussions à faire à ce chapitre si nous souhaitons rendre le calibre plus compétitif sur l'ensemble du territoire.»

Boisvert était tout de même fier de ses protégés, qui lui ont encore donné une saison intéressante. «Et de bonnes cohortes s'en viennent, c'est encourageant.»

Patriotes: passage à vide fatal

Les Martlets de McGill n'avaient plus leur destinée entre leurs mains et les Patriotes pouvaient encore espérer les doubler au quatrième rang du circuit, confirmant du coup leur participation aux séries.

Les Trifluviennes avaient besoin d'une victoire à Sherbrooke. Après avoir marqué le premier filet, les joueuses de Ghislain Tapsoba ont laissé le Vert et Or en inscrire trois en moins de dix minutes, en route vers une défaite de 7-2. Aucun des deux clubs de l'UQTR ne participera donc au tournoi automnal dans le réseau du sport universitaire québécois.

Les filles terminent l'année en sixième place (4-8-2), tandis que les gars occupent le sixième et avant-dernier échelon (2-7-3).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer