Départ sur les chapeaux de roues pour le Canadien

Le Canadien connaît un début de saison plutôt... (Photo: La Presse)

Agrandir

Le Canadien connaît un début de saison plutôt imparfait, mais ça ne l'empêche pas d'accumuler les victoires, et ce, de façon souvent spectaculaire. P.K. Subban a notamment fait bondir la foule samedi soir au Centre Bell.

Photo: La Presse

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Montréal

Le Canadien connaît un début de saison plutôt imparfait; il accorde probablement encore trop de tirs de qualité au goût de l'entraîneur-chef Michel Therrien, et il a pris la mauvaise habitude, depuis le deuxième match du calendrier, de faire revivre la fable du Lièvre et de la Tortue. Mais puisque Jean de La Fontaine ne rédige pas les scénarios de parties de hockey, le Tricolore accumule les victoires et les points au classement.

Encore samedi face à l'Avalanche du Colorado, le Canadien n'est pas parti à point, du moins au tableau indicateur, concédant le premier but de la rencontre pour un cinquième match d'affilée. Ça ne l'a pas empêché d'exploser en deuxième période, grâce au talent de P.K. Subban, pour mériter un cinquième gain cette saison, 3-2, et une quatrième par le plus mince des écarts.

S'il continue ainsi, le Tricolore va expédier aux vidanges la notion voulant que le premier but soit un gage de réussite dans la LNH, même si Therrien a assuré, en rigolant samedi, que ça ne faisait pas partie des plans de l'équipe de laisser l'adversaire prendre les devants!

«Un match de hockey, c'est une affaire de 60 minutes, a rappelé Subban après son électrisante performance. Je ne pense pas avoir connu un match où j'ai été solide pendant 60 minutes jusqu'à maintenant, et je ne pense pas que l'équipe en a joué un non plus. Mais (samedi), c'est le plus près que nous sommes venus de le faire.»

Après s'être donné en spectacle au deuxième vingt avec une paire de buts, Subban a laissé le plancher à Carey Price qui a réalisé plusieurs arrêts de qualité, non seulement en troisième période mais également pendant le premier vingt, après le but d'Alex Tanguay.

Le gardien vedette a livré sa meilleure performance de la jeune saison, se dressant à plusieurs reprises devant Matt Duchene, qui n'a marqué qu'une seule fois malgré une soirée de dix tirs au but.

Après son congé dominical habituel, le Canadien aura amplement le temps de travailler sur ces «irritants», particulièrement à compter de mercredi puisqu'il ne disputera que deux matchs, tous deux à Montréal.

Mardi soir, le Tricolore accueillera les Red Wings de Detroit, qui viennent de balayer une série aller-retour face aux Maple Leafs de Toronto, vendredi et samedi. L'entraîneur-chef Mike Babcock ne pourra probablement pas compter sur le vétéran Pavel Datsyuk, blessé à une épaule, mais il pourra se fier à Gustav Nyquist, une vedette montante qui compte quatre buts à ses cinq premiers matchs cette saison.

Samedi prochain, les hommes de Therrien renoueront avec les Rangers de New York, leurs tombeurs de mai dernier, pour leur seule visite au Centre Bell. Et à cette occasion, ils pourraient affronter le jeune Anthony Duclair qui, à 19 ans, a récolté trois passes lors de ses cinq premiers matchs dans la LNH.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer