Le Blizzard surclasse le Cool-FM

Yann Joseph (numéro 39) a marqué un but... (PHOTO: SYLVAIN MAYER)

Agrandir

Yann Joseph (numéro 39) a marqué un but et récolté deux passes pour le Blizzard, qui a remporté quatre de ses cinq premiers matchs de la saison.

PHOTO: SYLVAIN MAYER

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Le Blizzard de Trois-Rivières s'est assuré de gâcher le retour de l'ancien propriétaire de la concession trifluvienne, Léo-Guy Morissette, vendredi au Colisée de Trois-Rivières, alors que la bande à Alain Côté a facilement renversé le Cool-FM de Saint-Georges devant 1279 spectateurs.

En avance 2-1 après 20 minutes de jeu au terme d'une période largement dominée par les locaux, le Blizzard n'a eu besoin que de 30 petites secondes pour régler le cas du Cool-FM, en début de deuxième période.

Le capitaine Stéphane Boileau, avec son deuxième du match, a d'abord sauté sur un retour de lancer de Pierre-Olivier Beaulieu, pendant une supériorité numérique. Puis, dès la séquence suivante, ce même Beaulieu en a rajouté à l'aide d'un tir vif depuis l'enclave, toujours avec l'avantage d'un homme.

Étienne Archambault et Yann Joseph ont inscrit les autres filets des vainqueurs qui ont signé une quatrième victoire en cinq matchs cette saison. «Nos deux buts en début de deuxième période, ça leur a cassé les reins. Heureusement pour nous, car ils ont dominé pendant la deuxième période», a noté Boileau, qui a complété sa soirée de travail avec trois points au compteur.

À l'autre bout de la surface glacée, le gardien Marco Cousineau s'est assuré de bien fermer la porte lors des rares menaces des visiteurs. L'homme masqué des locaux a d'ailleurs dû patienter jusqu'à la 15e minute du match avant de recevoir un premier morceau de caoutchouc. Sur la séquence, le défenseur Sébastien Poirier l'a déjoué après une passe parfaite dans l'enclave.

Par la suite, sans être spectaculaire, Cousineau a été parfait, point à la ligne.

«Marco, c'est Marco. Il n'a pas remporté le titre de joueur par excellence par hasard l'an dernier. Il a réussi les arrêts-clés au bon moment sur des occasions de marquer qui auraient pu changer l'allure du match», a indiqué l'entraîneur du Blizzard.

Le capitaine Boileau s'est également montré bien élogieux envers son portier, en prenant bien soin de rappeler que les visiteurs lui ont expédié 18 rondelles au cours de la période médiane.

«Un bon gardien, ce n'est pas celui qui est spectaculaire. S'il doit être spectaculaire, c'est parce que tu te fais prendre hors position. Marco reçoit les lancers dans le milieu du plastron car il est bien placé à chaque fois», a-t-il vanté, tout en soulignant que son équipe devra être plus disciplinée au cours des prochains matchs.

Vendredi soir, les unités spéciales ont d'ailleurs joué un grand rôle dans la rencontre. Pendant que le Blizzard touchait la cible trois fois en sept occasions, le Cool-FM a été limité à un petit but en huit avantages numériques.

Sans vouloir retirer trop de satisfaction d'avoir vaincu la nouvelle concession de son ancien patron, Alain Côté a préféré balayer le sujet du revers de la main pour plutôt se réjouir de la performance collective de sa troupe au Colisée.

«C'était un premier match local un vendredi soir cette saison. Il y avait une bonne foule et une belle énergie», a-t-il commenté.

Carnet de notes

À son premier match de la saison, le défenseur et ex-capitaine Tommy Lafontaine n'a pas tardé à faire sentir sa présence. Il a été à l'origine du premier but du Blizzard inscrit par le nouveau capitaine, Stéphane Boileau... Le Blizzard renouera avec l'action dimanche en rendant visite à l'Isothermic de Thetford Mines sur le coup de 16 h.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer