Alliées chez les Diablos... et les Martlets?

Frédéricke Laflamme et Laurie Pelletier sont des inséparables... (Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste)

Agrandir

Frédéricke Laflamme et Laurie Pelletier sont des inséparables chez les Diablos. La bonne nouvelle, c'est qu'elles pourraient bien se retrouver de nouveau ensemble, dès l'an prochain, chez les Martlets de McGill.

Photo: Émilie O'Connor, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

Les matchs inauguraux, peu importe le sport, apportent toujours une bonne dose de fébrilité chez les étudiants-athlètes.

Vendredi soir à Montréal, ce sentiment devrait être amplifié pour Frédéricke Laflamme et Laurie Pelletier, qui, en plus d'amorcer une dernière saison avec leurs coéquipières des Diablos, seront scrutées par les dirigeants des Martlets de l'Université McGill, le campus qu'elles lorgnent depuis longtemps pour la suite de leur cheminement.

La formation de division 1 du Cégep de Trois-Rivières entreprend son calendrier régulier avec l'objectif de faire aussi bien, sinon mieux qu'en 2013-14. Le Collège Vanier sera en ville, formation contre laquelle les Trifluviennes avaient plié l'échine l'an dernier.

En fait, le domicile des Cheetahs n'a que très rarement souri aux Diablos, qui tenteront de remédier à la situation. Quoi de mieux pour Laflamme et Pelletier que de commencer les festivités avec une victoire, devant l'entraîneur-chef de McGill, Ryan Thorne?

«Côté basket au Québec, la crème, c'est McGill», sourit Frédéricke, qui évolue au poste de centre. «C'est très rare que les coachs vont se fier sur une seule partie pour évaluer une joueuse, mais laisser une bonne impression dès le départ, ce serait super. D'excellentes joueuses sont passées par McGill, dont Marie-Pier Bastrash. Ce serait tout un honneur de défendre cet uniforme», poursuit celle qui a déjà été dirigée par Thorne avec Équipe Québec.

«C'est sûr qu'on ressent une pression additionnelle», ajoute Pelletier, une ailier originaire de l'Abitibi-Témiscamingue reconnue pour sa technique sur les tirs. «Fred et moi, on a toujours évolué ensemble depuis trois ans et on s'entend bien à l'extérieur du gym aussi. Je sais qu'on aurait beaucoup de plaisir à continuer dans le basketball avec la même équipe, surtout chez les Martlets!»

Champion provincial depuis 2012, McGill fait rêver plusieurs joueuses dans les rangs collégiaux. Non seulement le programme sportif est-il en santé, mais l'université montréalaise se classe surtout parmi les meilleurs campus au monde sur le plan académique.

«Il y a toujours l'option de la NCAA aux États-Unis, mais personnellement, si ce n'est pas de la division 1, j'estime que c'est plus avantageux de rester au Québec. On peut se développer aussi bien dans notre réseau universitaire qu'en D2 là-bas», analyse Laflamme, intéressée par des études en psychologie.

Quant à Laurie Pelletier, elle terminera cette année une technique en architecture. «C'est très motivant, que l'on pense aux Diablos ou aux Martlets. On a hâte d'avoir une réponse de McGill, mais d'ici là, nous avons une saison à jouer dans le collégial et le groupe qu'on a, aujourd'hui, me laisse croire qu'on a les ressources pour battre tout le monde. Je sens une nette amélioration dans le programme depuis mon arrivée il y a quatre ans.»

Parmi les objectifs de la campagne, les Diablos rêvent de vaincre les Blues de Dawson, leur bête noire. Elles ont dompté leurs démons en 2013-14 contre Sainte-Foy et Vanier, mais elles ne comptent pas s'arrêter à ces succès.

«Laurie et Fred rendent l'équipe meilleure, estime le pilote en chef Faisal Docter. Avec Matilde (Gratton), notre troisième finissante, je pense que le leadership est bien installé dans le groupe pour qu'on connaisse de bons moments.»

D'autres équipes de la région seront en action ce week-end, cette fois en division 2. Les Électriks visitent les Volontaires ce soir à Sherbrooke tandis que les Diablos recevront Drummondville, demain, au pavillon des Sciences.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer