Le retour de Léo-Guy Morrissette à Trois-Rivières

Léo-Guy Morrissette retrouvera le Colisée de Trois-Rivières vendredi... (Photo: Archives, François Gervais, Le Nouvelliste)

Agrandir

Léo-Guy Morrissette retrouvera le Colisée de Trois-Rivières vendredi soir alors que sa nouvelle concession, le Cool FM de Saint-Georges, croisera le fer avec le Blizzard

Photo: Archives, François Gervais, Le Nouvelliste

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

Il y aura de la grande visite vendredi soir au Colisée de Trois-Rivières alors qu'un personnage qui a laissé sa marque dans le hockey de la région effectuera un retour dans le vétuste aréna. Léo-Guy Morrissette et le Cool FM de Saint-Georges se mesureront au Blizzard dans un match qui s'annonce émotif.

Le périple de Morrissette dans la cité de Laviolette en aura été un de plus d'une décennie, aux guides du Titan du Collège Laflèche, de 2002 à 2008, et du Viking, qui est devenu le Caron et Guay par la suite, de 2003 à 2014, entrecoupé par l'ère Danny Moore. La décision de quitter le Colisée n'était donc pas facile, et a souvent été remise à plus tard. C'était jusqu'à l'été dernier, quand une offre venue de la Beauce l'a séduit.

«J'avais décidé de vendre l'équipe et d'arrêter le hockey. Mais j'ai été contacté par Saint-Georges afin de sauver l'équipe. C'était un joyau de la ligue il y a six ou sept ans. J'ai donc décidé de faire le saut, avec l'assentiment de ma femme et de tenter l'expérience», explique-t-il.

La séparation s'est faite rapidement, sans avertissement. Il n'y a pas eu d'aurevoirs, encore moins de déclaration choc comme le coloré homme d'affaires nous a habitué au fil des années. Il n'était donc pas question pour Morrissette de rater le match de vendredi soir, et il le fera en compagnie de toute sa famille qui fera le trajet pour prendre place à l'intérieur du Colisée. Pour une rare fois, ce n'est pas du salon Michel-Bergeron qu'il verra à l'oeuvre son équipe.

«Il n'y en a plus de loge, lance-t-il en rigolant. Je vais aller m'asseoir derrière le banc de mon club. Ça fait longtemps que je n'ai pas vu de match de cet endroit. Ce sera curieux.»

Morrissette espère d'ailleurs que les partisans seront au rendez-vous pour cette rencontre. À son avis, le changement de garde du club trifluvien devrait donner le goût à certains amateurs de retrouver le hockey de la LNAH.

«Je le souhaite pour Trois-Rivières. J'ai été là pendant longtemps et je sais que c'est difficile d'avoir du monde dans le Colisée. Mais les gens doivent arrêter de bouder et ils doivent venir voir. Ils ne pourront plus dire que c'est un gars de l'extérieur (qui est propriétaire), je ne suis plus là! Ils n'ont plus de raison de ne pas venir.»

De la motivation pour les Beaucerons

Le premier affrontement entre les deux équipes cette saison s'était soldé de façon dramatique. Le Blizzard, qui tirait de l'arrière 4-2 avec 27 secondes à faire en troisième période, est revenu de l'arrière pour l'emporter 5-4 en prolongation. Ce résultat, combiné avec le retour de Morrissette à Trois-Rivières, devrait motiver le Cool FM. Par contre, il n'est pas question pour le directeur général d'aller en jaser avec ses protégés.

«Je vais laisser mon entraîneur faire, c'est sa job de motiver les gars. Mais ils connaissent très bien la situation. Certains sont venus me voir pour me dire qu'ils allaient être prêts et qu'ils savaient que c'était important pour moi.»

Dans le camp du Blizzard, Alain Côté, qui pourra compter sur le défenseur Tommy Lafontaine pour la première fois cette saison, ne croit pas que le retour de Morrissette aura un effet sur sa troupe.

«Ça fait partie du hockey d'aujourd'hui, des changements de propriétaires. Ce n'est pas ce qui va faire la différence au niveau des joueurs. Par contre, si nous avions 2000 personnes dans les estrades, ça ferait une différence. Nous avons assez entendu que les gens ne venaient pas aux matchs parce que c'était Léo-Guy le propriétaire. C'est le temps pour eux d'allumer», conclut-t-il.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer