Le Canadien amorce sa saison du bon pied

Le Canadien amorce sa saison en battant les... (Photo: La Presse Canadienne)

Agrandir

Le Canadien amorce sa saison en battant les Maple Leafs 4-3.

Photo: La Presse Canadienne

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
La Presse Canadienne
Toronto

Un peu de chance a permis au Canadien de mettre fin à sa séquence de quatre défaites en autant de saisons face aux Maple Leafs de Toronto lors de matchs d'ouverture.

Tomas Plekanec a enfilé son deuxième but du match, grâce à un tir désespéré qui a dévié sur le patin du défenseur recrue Stuart Percy alors qu'il ne restait que 42,9 secondes au cadran, et les hommes de Michel Therrien ont arraché une victoire de 4-3, mercredi soir au Centre Air Canada.

Il s'agissait d'un premier gain en matchs inauguraux pour le Canadien depuis 2009. Le Canadien l'avait alors emporté par un score identique, mais en prolongation, également à Toronto. «On est en avant de l'an passé!», a rigolé Therrien lors de son point de presse, en faisant référence à la défaite de 4-3 des siens l'an dernier au Centre Bell.

Les dix dernières minutes de jeu de ce match d'ouverture auront été fertiles en émotions. Avec une marque de 2-2, le Canadien a brisé l'égalité à 8:41 grâce à un but de P.K. Subban, orchestré par du travail acharné de David Desharnais dans le fond de la zone des Maple Leafs.

Mais les locaux ont riposté avec un peu plus de deux minutes à jouer quand Carey Price, solide tout au long de la rencontre, a été battu sur un but chanceux et bizarre à la fois, celui de Morgan Rielly. Du coin droit de la patinoire, le défenseur des Maple Leafs a dirigé la rondelle vers le but du Canadien, mais celle-ci a bondi sur Lars Eller avant de se frayer un chemin derrière Price.

Max Pacioretty a réussi l'autre filet du Tricolore, pendant que Pierre-Alexandre Parenteau et Alexei Emelin récoltaient deux mentions d'aide chacun.

Nazem Kadri et Tyler Bozak ont complété du côté des Maple Leafs, qui ont été limités à 27 tirs.

De son côté, après un lent début de rencontre, le Canadien a amassé 32 tirs vers Jonathan Bernier, plus ou moins convaincant devant le filet torontois.

Le Canadien renouera avec l'action dès jeudi soir en rendant visite aux Capitals de Washington dans la deuxième de quatre rencontres d'affilée sur la route. Therrien a confirmé que Dustin Tokarski protégera les buts du Tricolore.

Début endiablé

L'ensemble de la première période a été l'affaire des Maple Leafs, et tout particulièrement les quatre premières minutes de jeu, grâce à leur vitesse et un échec-avant efficace. Mais c'est le Canadien qui a ouvert la marque, à son premier tir du match, à 4:42. Patinant le long du flanc droit, Pacioretty a contourné Dion Phaneuf et a trouvé une brèche entre les jambières de Bernier, qui n'a pas trop bien paru sur le jeu. Parenteau a inscrit son premier point dans l'uniforme du Tricolore.

Ce but de Pacioretty était aussi le 9000e de l'histoire de l'équipe à l'étranger.

Les Leafs ont créé l'égalité moins de quatre minutes plus tard, lorsque Kadri, laissé seul devant le filet, a fait dévier un tir de la recrue Brandon Kozun au-dessus de la mitaine de Price, qui n'a eu aucune chance.

Les Leafs ont profité d'une punition à Emelin dans les derniers instants de la période pour se donner une avance de 2-1. Percy a remporté une course vers la rondelle profondément en zone du Canadien, se faufilant derrière Mike Weaver, et a servi une passe parfaite à Tyler Bozak, qui a battu Price avec 37,2 secondes à écouler au premier vingt. Là encore, Price n'y pouvait rien.

Emelin a fait oublier sa punition et permis au Canadien de créer l'égalité à la cinquième minute de la deuxième période. Posté à sa ligne bleue, le défenseur russe a effectué une passe savante à Plekanec, qui s'était caché derrière les défenseurs des Maple Leafs. Plekanec s'est échappé et battu Bernier d'un tir du revers à ras la glace.

«Plekanec a connu un bon match, a d'ailleurs reconnu Therrien après la rencontre. Un vétéran doit connaître de bonnes performances. J'ai très apprécié aussi le trio de Desharnais. Il a créé de bonnes chances de marquer.»

L'entraîneur-chef du Canadien s'est par ailleurs montré conciliant envers les plus jeunes joueurs de son équipe. «(Jiri) Sekac, c'était son premier match et il y avait un peu de nervosité. Il a quand même fait de bonnes choses. Pour Nathan (Beaulieu), en tant que régulier, c'était aussi son premier match. Il a fait de bonnes transitions et il ne s'est pas fait battre défensivement. Plus ça va aller, plus je m'attends à ce que ces gars-là deviennent meilleurs.»

Partager

À lire aussi

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer