Zewski reste parfait

Le Trifluvien Mikaël Zewski n'a pas travaillé très... (Photo: Facebook)

Agrandir

Le Trifluvien Mikaël Zewski n'a pas travaillé très longtemps samedi soir, lui qui a stoppé Roberto Ventura au deuxième assaut d'un combat prévu pour 10 rounds.

Photo: Facebook

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page

(Trois-Rivières) Ce n'était pas le défi du siècle, mais Mikaël Zewski s'est bien gardé de tomber dans le piège que pouvait lui tendre Roberto Ventura (13-10), un boxeur limité disposant tout de même d'une bonne force de frappe.

Prudent dans les première minutes du duel présenté samedi à Atlantic City, le Trifluvien a cueilli sa 25e victoire en autant de sorties chez les pros - et son 20e k.-o. - en stoppant son rival au deuxième round.

«Ça s'est passé pas mal comme je l'imaginais! Je savais qu'il avait une bonne force de frappe, j'ai d'ailleurs pu en prendre connaissance puisqu'il a placé quelques jabs. Mais je savais aussi que techniquement, j'étais plus avancé que lui et qu'en étant prudent, j'aurais des opportunités de lui faire mal.

Ça s'est présenté au deuxième assaut, un crochet au corps l'a envoyé au tapis et il se tordait de douleur, alors l'arbitre a mis fin au combat. Mon espagnol n'est pas fameux, mais Ventura m'a expliqué après le combat qu'il croyait avoir une côte cassée», relatait Zewski. «C'était un combat de transition, je voulais rester actif en attendant quelque chose de plus gros. Le plan a été suivi à la lettre.»

La suite des choses repose actuellement entre les mains de son gérant Cameron Dunkin. Zewski espère mettre à l'enjeu son titre mi-moyens de la North American Boxing Federation (NABF) au mois de décembre devant les yeux du monde entier, sur les ondes de HBO.

«Avant le combat, je ne voulais pas trop être au courant de la suite, je préférais me concentrer sur Ventura. Par contre, je sais que plusieurs belles options sont disponibles pour moi en décembre. Mon titre pourrait être à l'enjeu, il pourrait y avoir une autre ceinture d'attachée à mon prochain combat. Et Cameron travaille sur une présence sur HBO», confie-t-il.

«J'en saurai davantage cette semaine, il y aura du mouvement chez Top Rank. Si le plan sur lequel Cameron travaille actuellement ne fonctionne pas, il est possible que mon prochain combat soit à l'affiche au Québec en décembre. Bref, rien n'est encore coulé dans le béton, mais cette victoire face à Ventura permet à mon gérant de faire avancer les pourparlers. J'ai hâte de connaître la suite!»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer