Zinoviev encore coincé en Russie

Ilya Zinoviev...

Agrandir

Ilya Zinoviev

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Shawinigan) Si plusieurs équipes de la LHJMQ ont réussi au cours des deux dernières semaines à faire sortir leurs éléments de la Russie, les Cataractes de Shawinigan attendent toujours le feu vert afin d'expédier un billet d'avion à Ilya Zivoviev, qui trépigne d'impatience à l'idée de rejoindre l'équipe qui l'a sélectionné à l'encan européen cet été.

Il y a deux semaines, tous les documents ont été remplis et remis afin de procéder au transfert du jeune homme de 18 ans, ce qui laissait croire que Zinoviev se pointerait le museau en Mauricie à la fin de la dernière semaine. Mais voilà, Zinoviev est toujours retenu en Russie, et aucune date n'est maintenant avancée sur son arrivée potentielle au Québec.

«J'espère que ça se fera très rapidement. Est-ce une question de jours? Ou de semaines? C'est difficile de répondre car nous avons très peu d'information en provenance de l'ambassade du Canada en Russie. Tout ce que je peux dire, c'est que le processus est en finalisation et que je travaille très fort, de concert avec Martin Mondou, pour que Zinoviev arrive le plus vite possible», souligne Sergey Bogdan, l'agent du jeune homme qui est basé dans la région de Boston.

En attendant, Bogdan assure que son poulain se prépare avec minutie. «Il a hâte de venir, il est très excité de jouer pour les Cataractes. Il patine à tous les jours en Russie. Il arrivera en bonne forme physique», ajoute celui qui représente également Anton Zlobin. Bogdan refuse toutefois de comparer ses deux clients!

«Zinoviev, c'est un joueur agressif, dur, qui patine avec aisance. C'est un travaillant, avec de belles habiletés. Chaque joueur étant différent, je n'aime pas les comparer. Aura-t-il le même impact que Zlobin? Sera-t-il meilleur, ou moins bon? C'est le temps qui répondra à ça, mais je peux vous dire que les Cataractes ont mis la main sur un bon joueur, qui est également une bonne personne à l'extérieur de l'aréna. Et qui a très hâte de s'en venir ici! Zinoviev pose beaucoup de questions sur l'équipe, la ville, la ligue...», mentionne Bogdan.

Quant à Martin Mondou, il comparait le style de jeu du jeune Russe à celui de l'ex-Cataractes Dominic Forget lorsqu'il l'a repêché au début juillet. Zinoviev a participé au Défi mondial des moins de 17 ans l'hiver dernier avant d'être l'un des meneurs de la Russie cet été au championnat du monde des moins de 18 ans. Il va prendre le casier de Patrik Koys, dont le rendement très décevant a convaincu Mondou de le libérer au terme de la dernière saison afin de se magasiner un deuxième Européen - avec Marvin Cüpper - qui pourrait avoir un impact tangible au sein de sa formation.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer