Un doublé pour Laurence Vincent-Lapointe

Laurence Vincent-Lapointe et sa coéquipière du CKTR, Sarah-Jane... (Photo: Associated Press)

Agrandir

Laurence Vincent-Lapointe et sa coéquipière du CKTR, Sarah-Jane Caumartin (à l'arrière), ont remporté la médaille d'or du C2 500m, lors des Mondiaux de canoë-kayak présentés en Allemagne. Pour Vincent-Lapointe, il s'agissait d'une deuxième médaille en autant de jours.

Photo: Associated Press

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Sportcom
Sportcom
Duisbourg

Au lendemain de sa victoire en C1 200m, Laurence Vincent-Lapointe a de nouveau gravi la plus haute marche du podium, dimanche, aux Championnats du monde de canoë-kayak de vitesse de Duisbourg, en Allemagne. Cette fois-ci, la Trifluvienne s'est imposée en C2 500m aux côtés de Sarah-Jane Caumartin, de Mont-Saint-Hilaire.

Auteures d'un chrono de 2min03,004s, les Québécoises, deux membres du Club de canoë-kayak de Trois-Rivières, ont devancé leurs plus proches rivales, les Hongroises Zsanett Lakatos et Kinco Takacs, par 1,838 seconde. Les Chiliennes Nancy Millan et Maria Mailliard ont terminé troisièmes en 2min07,876s.

«Nous sommes vraiment heureuses de cette victoire! a lancé Vincent-Lapointe avec enthousiasme. Notre course s'est vraiment bien déroulée. Nous avons eu un départ très rapide. Ensuite, il y a eu une longue séquence où nous glissions tellement bien. Nous étions parfaitement synchronisées. Tout était parfait!»

«Durant la course, nous sommes toujours conscientes des autres bateaux, a-t-elle poursuivi. J'entendais les Hongroises travailler fort pour nous rattraper. Alors nous avons accéléré encore plus. C'est vraiment la course où nous nous sommes le mieux senties ensemble. Nous avons d'ailleurs réussi notre meilleur temps de l'année.»

Pour Sarah-Jane Caumartin, qui en était à sa première présence aux championnats du monde, ce titre vaut son pesant d'or. «Je suis sur mon petit nuage présentement. C'est un peu l'euphorie. En arrivant en Allemagne, nous pensions pouvoir gagner ce titre. Maintenant que c'est fait, nous sommes tellement contentes d'avoir réussi! Puis nous avons connu une excellente course. Aussitôt lancées, tout s'est mis en place», a dit Caumartin.

Par ailleurs, Mark De Jonge, de la Nouvelle-Écosse, a remporté la médaille d'argent en K1 200m grâce à un temps de 34,674s. C'est le Suédois Petter Ostrom qui a enlevé les honneurs de l'épreuve en 34,644s.

L'Ontarien Mark Oldershaw a quant à lui mérité le bronze en C1 5000m, en vertu d'un chrono de 22min44,535s. L'Allemand Sebastien Brendel  et le Hongrois Attila Vajda l'ont devancé.

Gabriel Beauchesne-Sévigny mérite le bronze

Plus tard en journée, Oldershaw a ravi une autre médaille de bronze, cette fois en compagnie du Trifluvien Gabriel Beauchesne-Sévigny, Jason McCoombs et Benjamin Russell au relais C1 200m. Les Canadiens, qui ont franchi la distance en 2min51,579s, ont terminé derrière les Russes (2min48,255s) et les Allemands (2min50,205s).

En compagnie de Russell, Gabriel Beauchesne-Sévigny avait pris le quatrième échelon du C2 1000m, la veille. Seulement 225 millièmes de secondes les séparaient du bronze.

«C'est ma meilleure performance en carrière aux Championnats du monde, racontait le Québécois samedi. Le niveau était très relevé. L'Allemagne, championne olympique à Londres, a terminé cinquième, c'est pour dire. Je suis content, même si c'est difficile d'y repenser sans se dire: si on avait...»

En finale du K4 500m, Geneviève Beauchesne-Sévigny, Émilie Fournel, Kathleen Fraser et Hannah Vaughan ont terminé sixièmes en 1min36,206s. Les Hongroises Gabrielle Szabo, Danuta Kozak, Kristina Kazekas et Minetta Vad ont gagné l'épreuve, devant les Allemandes.

En finale du relais K1 200m, Beauchesne-Sévigny, Fournel, Vaughan et Michelle Russell se sont classées huitièmes.

Deux autres athlètes de Trois-Rivières, Richard Dober Jr (Lac-Beauport) et Étienne Beauchesne (CKTR), participaient également aux Mondiaux. En compagnie de Ryan Cochrane, Dober Jr. a pris le huitième rang du K2 200m. Au relais K1 200m, Cochrane, Dober Jr, De Jonge et Brady Reardon ont terminé en sixième place.

Enfin, en K4 1000m, Beauchesne, Philippe Duchesneau, Rob Clarke et Steven Jorens ont pris le cinquième rang de la finale B avec un temps de 3min09,905s.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer