Dumoulin maître à Mosport

Louis-Philippe Dumoulin a mené lors des 11 derniers...

Agrandir

Louis-Philippe Dumoulin a mené lors des 11 derniers tours, dimanche, pour signer sa deuxième victoire de la saison en séries NASCAR Canadian Tire.

Partage

Partager par courriel
Taille de police
Imprimer la page
Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin a remporté la dixième épreuve de la saison en série NASCAR Canadian Tire, dimanche midi sur le circuit du Canadian Tire Motorsport Park, anciennement Mosport.

Le Trifluvien Louis-Philippe Dumoulin a remporté la dixième épreuve de la saison en série NASCAR Canadian Tire, dimanche midi sur le circuit du Canadian Tire Motorsport Park, anciennement Mosport.

Grâce à cette victoire, le pilote de la voiture numéro 47 WeatherTech Canada/Bellemare se rapproche à 21 points du meneur au championnat des pilotes, D.J. Kennington (387 contre 366). Scott Steckly occupe quant à lui le deuxième échelon en vertu de ses 384 points.

Qualifié troisième, Dumoulin a gagné le Clarington 200 sous le drapeau jaune, devant Martin Roy et Andrew Ranger, pour concrétiser un podium tout québécois, une première dans l'histoire de la série.

«On a pris une chance en nous arrêtant aux puits dès le début de la course et, au bout du compte, la stratégie a payé!» s'exclamait le plus jeune des frères Dumoulin, qui signait sa deuxième victoire de la saison.

La course, prévue pour 51 tours, a été écourtée à 42 en raison d'un accident impliquant plusieurs bolides. Des contraintes de temps ont aussi forcé les organisateurs à mettre fin aux hostilités plus tôt que prévu. Victime d'une violente sortie de piste, Ray Junior Courtemanche a dû être transporté à l'hôpital.

«Même sans la neutralisation, je pense que j'aurais été en mesure de remporter l'épreuve. J'avais sauvé mes pneus et s'il y avait eu une relance, rien ne me laisse croire que le scénario aurait changé. On a fait la course qu'on souhaitait, le plan a été exécuté à merveille.»

De son côté, Marc-Antoine Camirand en a impressionné plusieurs en terminant en sixième place, au volant de sa voiture numéro 88 Burger Barn. La recrue de Saint-Léonard-d'Aston a même roulé en tête pendant une dizaine de tours, quand les meneurs entraient dans les puits.

Doublé par Dumoulin à la suite d'une relance, il a joué de malchance quelques minutes plus tard.

«J'ai été squeezé par Martin Roy dans le virage numéro un, ce qui m'a fait perdre quatre places. En plus, la course a pris fin quelques minutes après que je sois passé de la deuxième à la sixième place. J'aurais aussi bien pu terminer sur le podium, voire gagner la course! Mais je suis content pour L-P. Il doit amasser le plus de points possible et ce n'était pas mon objectif que de nuire à son championnat.»

Camirand a fait plaisir aux membres de son équipe, déjà en mission pour trouver des commanditaires en vue de la saison 2014.

«Ça va être très difficile de prendre part à toutes les courses, mais si on vise au moins les circuits routiers, ce sera déjà ça de gagné. En tout cas, moi j'ai pris goût à la NASCAR Canadian Tire cet été! Et j'ai prouvé que je peux rouler en avant.»

Le frère de Louis-Philippe, Jean-François, a quant à lui classé sa voiture numéro 4 Bellemare, Manac en 15e position.

Encore deux courses

Il reste deux courses au championnat, à Barrie (7 septembre) puis Peterborough (21 septembre). Celles-ci se dérouleront sur des circuits ovales. Louis-Philippe Dumoulin espère en gagner au moins une.

«Je dois viser deux podiums, mais une victoire serait encore mieux. On doit poursuivre sur cette lancée et transposer nos succès obtenus sur les circuits routiers vers les ovales.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer