Quand un adversaire est dans les câbles... il faut l'achever

Les Estacades ont subi une défaite crève-coeur en... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Les Estacades ont subi une défaite crève-coeur en prolongation hier soir face aux Gaulois du Collège Antoine-Girouard lorsque Mathieu Ayotte a fait bouger les cordages.

Photo: François Gervais

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Lorsque ton ennemi est dans les câbles, il faut l'achever... Surtout si le talent lui sort par les oreilles!

Les Estacades ont subi un revers crève-coeur de 5-4 hier soir au Complexe Alphonse-Desjardins, battus par des Gaulois qui ont réussi à se relever d'un déficit de trois buts en milieu de deuxième période pour finalement l'emporter en prolongation grâce à un but de Mathieu Ayotte. La scène a jeté une douche d'eau froide sur les quelque 500 spectateurs réunis dans l'aréna, qui ne s'attendaient certes pas à ce scénario après avoir vu les locaux prendre les devants 4-1 grâce à une poussée de trois buts dans les six premières minutes de jeu en deuxième. Débordés, les Gaulois ont alors commandé leur temps d'arrêt, sorti leur gardien partant du match... et offert quelques secondes plus tard un avantage numérique de deux hommes aux Trifluviens pendant 97 secondes, une opportunité en or de sceller l'issue de la soirée. Sébastien Dupré a toutefois offert deux gros arrêts à son équipe à son arrivée dans le match et ce fut le point de départ d'un ralliement qui s'est terminé par le filet vainqueur d'Ayotte, qui a déjoué Montambeault sur le 56e lancer de son équipe.

Blanchi de la feuille de pointage au cours des deux premiers matchs, Anthony Beauviller a été frustré à plusieurs reprises durant le duel, mais son filet inscrit en début de troisième période, qui rapprochait les Gaulois à un seul but des Estacades, s'est avéré un autre point tournant. À partir de là, les locaux n'ont pas touché beaucoup au petit morceau de caoutchouc noir...

Donovan Morin-Bouchard, Antoine Marcoux, Hubert Delisle et Samuel Blais ont marqué pour les Estacades, tandis que le capitaine Guillaume Beaudoin, qui représentait un cas douteux pour le match, a amassé deux passes.

Dans l'autre camp, le défenseur Jérémy Roy a été le meilleur de son club avec trois mentions d'aide.

Avec cette victoire, les Gaulois prennent l'avance 2-1 dans cette série quatre de sept, qui se poursuivra demain soir, à nouveau au Complexe Alphonse-Desjardins.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer