L'athlète Oscar Pistorius arrêté pour meurtre

Oscar Pistorius... (AP)

Agrandir

Oscar Pistorius

AP

Partager

Sur le même thème

La Presse Canadienne

L'athlète olympique Oscar Pistorius a été arrêté et accusé de meurtre jeudi, en Afrique du Sud, à la suite de la mort par balle de sa petite amie, le mannequin de 29 ans Reeva Steenkamp.

La jeune femme a été abattue de quatre balles à la résidence du coureur doublement amputé de 26 ans dans un complexe résidentiel de la capitale, Pretoria.

La police a déclaré que les agents avaient reçu un appel vers 3 heures disant qu'il y avait eu une fusillade au domicile de Pistorius, une vedette nationale en Afrique du Sud. Un pistolet 9 mm a été récupéré et un dossier de meurtre a été ouvert concernant Pistorius.

Quelques heures après avoir subi un interrogatoire de police, l'athlète a quitté un poste de police accompagné par des officiers, avant sa comparution prévue plus tard au cours de la journée.

Une porte-parole de la police, Denise Beukes, a mentionné que Pistorius se trouvait chez lui au moment de la mort de Mme Steenkamp et qu'il n'y avait pas d'autre suspect impliqué.

Elle a également dit qu'il y avait eu d'autres incidents dans le passé à la maison de la star olympique.

Des médias sud-africains ont fait part de spéculations voulant que Pistorius ait peut-être confondu la jeune femme avec un intrus alors qu'elle voulait lui faire une surprise. Mme Steenkamp avait tweeté son enthousiasme à propos de la Saint-Valentin quelques heures avant la fusillade.

Connue simplement sous le prénom de Reeva, elle est apparue dans d'innombrables publicités nationales et internationales.

L'an dernier à Londres, Oscar Pistorius est quant à lui devenu le premier athlète doublement amputé à participer aux Jeux olympiques. Il a eu les deux jambes amputées sous le genou avant son premier anniversaire à cause d'une maladie congénitale.

Il a fait campagne pendant des années pour être autorisé à concourir contre des athlètes non handicapés.

Ayant d'abord été interdit en raison de ses pales en fibre de carbone, certains affirmant que cela lui conférait un avantage injuste, il a été autorisé par le plus haut tribunal du sport en 2008 à participer à des compétitions majeures.

Il a pris part au 400 mètres et au relais 4x400 mètres aux Jeux de Londres dans l'équipe d'Afrique du Sud, en plus de conserver son titre paralympique au 400 mètres.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer