Aigles Can-Am: un premier bain de foule en Floride

Le président de la nouvelle équipe des Aigles... (Photo: Sylvain Mayer)

Agrandir

Le président de la nouvelle équipe des Aigles de la Ligue Can-Am, Jean-François Picard, a passé le week-end en Floride avec les autres dirigeants des équipes du baseball indépendant américain.

Photo: Sylvain Mayer

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les Aigles de la Ligue Can-Am ont profité des assises du baseball indépendant pour tisser de nouveaux liens, le week-end dernier à West Palm Beach en Floride.

Le président Jean-François Picard, son gérant Pierre-Luc Laforest ainsi que l'un des actionnaires, Michel Côté, représentaient la formation trifluvienne et ont ainsi pu échanger avec les dirigeants des autres équipes du circuit, en plus d'en apprendre davantage sur les questions administratives.

Cette rencontre a lieu à toutes les années et regroupe les quatre ligues majeures du baseball indépendant américain. Des membres de l'American Association (AA) - contre qui les équipes de la Can-Am en découdront au cours de l'été - ainsi que ceux de la Frontier League participaient à l'événement. Les délégués de l'Atlantic League étaient toutefois absents.

À son premier bain de foule à l'étranger en tant que président des Aigles, Picard se montrait satisfait du dénouement, lui qui a notamment eu la chance de s'entretenir avec Laforest et Miles Wolff, le commissaire de la Can-Am et de l'AA. «C'est intéressant de voir les liens qui unissent les ligues. Il y a quatre bons circuits indépendants aux États-Unis, je me rends compte que c'est sérieux et que les gens impliqués là-dedans sont des passionnés.»

Pendant ce séjour, les décideurs ont dû se pencher sur quelques questions, dont celle des prolongations, qui ont parfois tendance à s'éterniser. Il est possible qu'un nouveau règlement soit adopté à ce chapitre. «On discute à savoir si on ne pourrait pas faire comme dans le baseball international et placer un coureur au deuxième but, dès la première manche de la prolongation, histoire de ménager nos lanceurs. C'est l'une des avenues étudiées, mais il y en a d'autres sur la table.»

Pour revenir à l'équipe, Picard et Laforest ont bien évidemment parlé du recrutement. Avec l'ouverture prochaine des camps du baseball majeur et le début de saison des ligues affiliées - les lanceurs et receveurs invités seront les premiers à se rapporter à leurs clubs respectifs - beaucoup de travail attend la direction des Aigles. On apprenait récemment que 54 joueurs ayant déjà défendu les couleurs d'un club d'une ligue indépendante pourront prouver leur valeur aux formations des ligues majeures lors des camps printaniers. Parmi eux, trois ont évolué dans la Ligue Can-Am.

«D'ici deux semaines, ça devrait être plus intense du côté des signatures. Mais nous ne sommes pas en retard, il n'y a pas lieu de s'inquiéter. Les gars ont encore espoir de pouvoir commencer la saison avec les clubs affiliés. Après ça, on passe à l'attaque.»

Six joueurs se sont entendus avec les Aigles jusqu'à maintenant, soit Drew Miller (la plus grosse acquisition), Jessie Garcia, Brian Gump, Sean Keeler, Cam Kneeland et Nick Serino.

À l'autre bout de l'autoroute 40, les Capitales de Québec ont annoncé lundi les signatures des artilleurs Dustin Crenshaw et Brandon Kaye. Le premier a contribué au quatrième championnat consécutif du club de la Vieille Capitale l'automne dernier tandis que l'autre jouait depuis 2011 dans les filiales des Blue Jays de Toronto, l'équipe qui l'a repêché en 2009.

Ces deux additions soulageront probablement les rivaux des Aigles, qui devront se passer de quelques joueurs partis tenter le grand coup dans les majeures cet hiver. Le gérant des Capitales, Patrick Scalabrini, affirmait d'ailleurs au Journal de Québec, la semaine dernière, qu'il trouvait difficile de dénicher des éléments clés cette année.

«Actuellement, à l'exception des vétérans, y'a pas une tonne de bons joueurs disponibles sur le marché. Malgré nos récents succès, c'est encore difficile de convaincre certains joueurs américains de venir à Québec.»

Voilà, le défi est lancé pour les Aigles!

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer