Une première action fatale aux Patriotes

Pierre Clermont...

Agrandir

Pierre Clermont

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) La première action des Patriotes dans leur match contre les Citadins leur aura été fatale, hier à Montréal. Dès le coup d'envoi, les Trifluviens ont perdu la possession du ballon à la suite d'une mauvaise passe vers l'arrière, ce qui a permis aux représentants de l'Université de Montréal d'ouvrir la marque... après huit secondes!

Le cauchemar s'est poursuivi pour la bande de Pierre Clermont, qui a encaissé deux autres filets en un peu plus de 15 minutes, le premier sur un coup franc d'une trentaine de mètres. Le seul moment de réjouissance en attaque, survenu à la 80e minute sur un penalty converti de Jean-François Fournier, a privé les Citadins d'un blanchissage. Marque finale: 3-1 Montréal.

«Nous avons été plus que généreux dans ce match, analysait Clermont. C'est dûr de perdre 3-0 après 20 minutes de jeu, mais il y a des jours comme ça. Aujourd'hui, c'était Noël pour les gars de Montréal, ils ont déballé leurs cadeaux offerts par nos joueurs assez rapidement.»

L'entraîneur estimait d'ailleurs que son gardien Simon Lagarde aurait mérité un meilleur sort en première demie.

En soccer féminin, les joueuses de Ghislain Tapsoba et Marie-Ève Nault ont également subi la défaite, cette fois par le pointage de 1-0. L'unique filet de la partie a été réussi sur un coup de pied de coin, à la 60e. «Nous avions toutefois généré beaucoup plus d'occasions en première demie, se défendait Tapsoba. Nous sommes satisfaits de la prestation des filles, il n'en manque pas beaucoup pour qu'on remporte notre première victoire.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer