Fusion des clubs Zenith et Phenix

Les entraîneurs Pierre Thibodeau et Éric Chamberland ont... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Les entraîneurs Pierre Thibodeau et Éric Chamberland ont uni leurs forces pour former le club d'athlétisme Zénix.

Photo: François Gervais

Partager

Serge L'heureux
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les clubs d'athlétisme Zenith, de Trois-Rivières, et Phenix, de Shawinigan, ont décidé de fusionner leurs activités, concrétisant ainsi un projet que les deux entraîneurs, Éric Chamberland et Pierre Thibodeau, caressaient depuis longtemps. «Ça fait deux ans qu'on s'en parlait beaucoup, raconte Chamberland, d'autant plus que nos athlètes se côtoient déjà dans les compétitions.»

Le nouveau club, qui regroupera plus de 75 athlètes du niveau débutant à l'élite, portera le nom de Club Zénix de la Mauricie, une contraction des noms Phénix et Zenith. «Nos athlètes ont remporté 27 des 37 médailles de la Mauricie aux derniers Jeux du Québec», souligne Chamberland.

C'est d'ailleurs dans le cadre des Jeux du Québec que le projet de fusion entre les deux clubs a pris forme. «Nous avons tenu un camp d'entraînement de quatre jours à Sherbrooke avant les Jeux, raconte Thibodeau. Ç'a été l'élément déclencheur, et ç'a paru aux Jeux: l'esprit d'équipe était bien là. Après ça, on s'est dit que si on ne fusionnait pas maintenant, on ne le ferait jamais!»

En regroupant leurs ressources, les deux entraîneurs estiment disposer des outils pour favoriser le développement des athlètes à tous les niveaux. «On va pouvoir faire profiter les athlètes de nos spécialités respectives: le demi-fond pour moi, et les distances sprint pour Éric, note Pierre Thibodeau. Nous avons déjà la même philosophie d'entraînement, et un bon noyau d'administrateurs qui vont nous permettre de déléguer des tâches. On veut devenir LA référence en course à pied au Québec, pas juste en athlétisme.»

D'ailleurs, le club Zénix a déjà conclu une première entente avec l'UQTR, en vertu de laquelle les deux hommes vont superviser l'entraînement des membres de l'équipe universitaire de cross-country durant l'été. «Ceux qui le voudront vont pouvoir s'entraîner avec nous durant l'été, afin d'être prêts pour le début de la saison de cross-country universitaire, en août, explique Thibodeau. Le but, c'est que l'équipe de cross-country des Patriotes devienne meilleure.»

Les athlètes ravis

La fusion des deux clubs ravit également les athlètes, qui auront désormais accès à des plateaux d'entraînement à l'année longue. «Les athlètes sont vraiment contents, assure Chamberland. Les jeunes de Shawinigan vont pouvoir venir s'entraîner au CSAD durant l'hiver, et ceux de Trois-Rivières vont pouvoir s'entraîner à Shawinigan, l'été. Il se développe déjà une belle complicité entre eux.»

Étudiant à l'UQTR, Vincent Duguay y voit aussi plusieurs autres avantages. «Ça va être très bénéfique pour les athlètes qui vont vouloir continuer l'athlétisme après le secondaire, croit-il. Ça va permettre aux athlètes performants de rester ici, plutôt que de devoir aller à Montréal ou Québec pour avoir des plateaux d'entraînement, comme c'est le cas présentement.

«Nous allons avoir une plus grande disponibilité de plages horaires pour marier ça avec les études, et un plus grand bassin d'athlètes qui s'entraînent ensemble. Les jeunes vont pouvoir garder le même club à partir du secondaire et jusqu'au niveau universitaire; ça aussi, ça va inciter les athlètes à rester ici après le secondaire.»

«Ça va aussi créer un meilleur esprit d'équipe, reprend-il. Ça va permettre aux plus jeunes d'être plus motivés en s'entraînant avec les plus vieux.»

Dès sa fondation, le club Zénix jouit déjà d'une certaine notoriété dans le milieu de l'athlétisme, et dans la région. «Nous avons un athlète - Antoine Thibault - qui est déjà allé au championnat du monde, souligne Thibodeau. Au dernier gala Sport-hommage, nous avions aussi dix membres de notre club, athlètes comme entraîneurs, qui étaient en nomination.»

Tourigny-Plante avec Bruny Surin

D'autre part, Alex Tourigny-Plante, qui pourrait devenir le prochain membre du club Zénix à participer à un championnat mondial, fait maintenant partie de l'équipe de Bruny Surin. «Bruny supporte quatre ou cinq athlètes à différents degrés, mais pas en tant qu'entraîneur, explique Chamberland. Avec tous les contacts de Bruny partout dans le monde, ça peut permettre à Alex d'accéder à de plus grosses compétitions.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer