Un défi pour l'offensive des Patriotes

S'ils espèrent l'emporter ce soir face à Carleton,... (Photo: François Gervais)

Agrandir

S'ils espèrent l'emporter ce soir face à Carleton, les Patriotes devront être beaucoup plus menaçants autour du filet des Ravens qu'ils ne l'ont été depuis le début de la saison.

Photo: François Gervais

Partager

Sur le même thème

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Le match de ce soir au Colisée de Trois-Rivières pourrait bien être celui qui aura déterminé le champion de la division Est lorsque la saison régulière va se clôturer dans trois semaines. Ravens et Patriotes croisent en effet les casques pour une troisième fois cette saison et l'équipe qui sortira du vieil édifice dans les patins des vainqueurs sera aux commandes avec une poignée de matchs à écouler d'ici les séries.

Présentement, ce sont les Ravens qui sont aux commandes, bien servis par deux victoires en autant de sorties face aux équipiers de Gilles Bouchard. Les étudiants de Carleton ont amassé 34 points en 23 rencontre, comparativement à 33 en 22 rendez-vous pour les Patriotes.

«Ce match aura un impact majeur, on ne peut le nier», acquiesce Bouchard, qui se dit assuré que sa bande va avoir meilleure mine que mardi face aux Redmen.

«Collectivement, je suis sûr qu'on va être meilleur. Je ne cherche pas d'excuses, mais il y a des gars dans notre équipe qui ont été dérangés dans leur routine mardi. Quand on sait à quel point la préparation est importante, il y a eu un impact dans notre performance c'est évident.»

Pour arriver à battre les Ravens, les Patriotes devront trouver comment marquer des buts contre eux. Habitués à rouler à près de quatre filets par sortie, les Trifluviens ont été limités à un seul but en deux matchs contre eux.

«Ils possèdent une bonne brigade défensive, c'est vrai. Et c'est une équipe qui adore mettre beaucoup de pression. La clé, c'est de bien gérer cette pression. Pour ça, il faut être allumé avant d'avoir la rondelle, afin de savoir quoi faire lorsqu'elle sera sur notre palette. Dans notre premier match contre eux, c'était épouvantable, nous n'avons eu que 12 lancers. Mais au second match, nous avons généré des chances de marquer. Nous sommes dûs pour exploser contre eux!»

Après ce duel avec les Ravens, prévu pour 20 h au Colisée de Trois-Rivières, les Patriotes compléteront leur week-end avec un affrontement face aux Gee Gees d'Ottawa demain à 14 h.

Prenez note que ce match sera disputé à l'aréna Jérôme-Cotnoir de Trois-Rivières-Ouest plutôt qu'au Colisée.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer