Vers une saison de 48 matchs

En attendant que la Ligue statue sur la... (Photo: Associated Press)

Agrandir

En attendant que la Ligue statue sur la durée exacte de la saison, les joueurs du Lightning de Tampa Bay et de d'autres équipes étaient déjà à l'entraînement, hier.

Photo: Associated Press

Partager

Chris Johnston
La Presse Canadienne
New York

Les amateurs de hockey devront faire preuve de patience encore un peu.

L'échéancier pour le début de la saison écourtée de la LNH demeurait nébuleux, hier, une journée après que la ligue et l'Association des joueurs eurent conclu une entente de principe mettant fin au lock-out.

Le commissaire adjoint a déclaré à La Presse Canadienne, hier, que l'espoir de disputer un calendrier de 50 matchs s'était déjà évanoui alors que les deux parties continuent de finaliser la rédaction du protocole d'entente qui fera l'objet d'un vote auprès des joueurs et des propriétaires plus tard cette semaine.

En bout de ligne, la ligue devrait s'en tenir à une saison de 48 matchs qui commencera le 19 janvier, à la condition qu'aucun obstacle important ne se dresse d'ici là. Daly a noté que cela dépendra du calendrier de ratification qu'adoptera l'AJLNH, tout en soulignant qu'une saison de 48 matchs semble la seule option viable.

Bien qu'on n'anticipe pas que l'entente soit en danger, il est clair que les deux parties auront besoin de temps pour tout mettre sur papier. Hier soir, ils n'étaient toujours pas parvenus à compléter un protocole d'entente qui dépassera probablement les 200 pages une fois terminé.

Il faudra que cela se fasse avant la réunion du bureau des gouverneurs de la ligue, prévue demain en vue de la tenue d'un vote de ratification. Le syndicat s'attendait à ce que le scrutin auprès de ses 740 joueurs se déroule jusqu'au week-end avant d'être complété. Bien qu'elle n'ait pas encore prévu de moment pour tenir un vote électronique, l'AJLNH envisageait un scrutin qui se terminerait samedi.

Les deux parties ont besoin de l'accord d'une majorité de chaque côté pour que soit adoptée l'entente de principe conclue tôt dimanche matin.

L'annonce d'une entente de principe a amené un bon nombre de joueurs à précipiter leur retour en Amérique du Nord. Plus de 200 joueurs de la LNH en lock-out se sont joints à des clubs européens au cours des derniers mois et plusieurs y sont restés jusqu'à la fin de l'arrêt de travail.

Steve Hatze Petros, le vice-président de la LNH responsable du calendrier, a été occupé à jouer avec différents scénarios durant le lock-out, mais on dit qu'il a à toutes fins utiles complété celui qui sera vraisemblablement utilisé cette saison.

Partager

lapresse.ca vous suggère

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer