Caron et Guay: incapable d'aligner les victoires

Peter-James Corsi (en blanc) et ses coéquipiers du... (Photo: Stéphane Lessard)

Agrandir

Peter-James Corsi (en blanc) et ses coéquipiers du Caron et Guay n'ont pas été en mesure de remporter un deuxième match consécutif, hier au Colisée. En fait, les troupiers de Jean-François Labbé n'y sont pas parvenus encore cette saison!

Photo: Stéphane Lessard

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les matchs se suivent mais ne se ressemblent pas pour le Caron et Guay de Trois-Rivières. Forts d'une victoire émotive acquise en fusillade vendredi soir au Saguenay, les joueurs de Jean-François Labbé ont offert une performance sans saveur aux 604 amateurs réunis au Colisée, s'inclinant 3-2 aux dépens du Cool FM de Saint-Georges. Avec cette défaite, les Trifluviens se retrouvent de nouveau en dernière position du circuit Godin.

On aurait pu entendre une mouche voler, hier, à certains moments de la rencontre. En fin de troisième, alors que le Caron et Guay tentait de créer l'égalité après avoir rétréci l'écart à un but, bien peu de son émanait des gradins.

Il faut dire que les partisans n'avaient pas eu grand-chose à se mettre sous la dent, hormis trois furieux combats au premier tiers impliquant les favoris Samuel Duplain, Thomas Bellemare et Tommy Bolduc. Les matamores ont dominé leurs adversaires, mais dans les autres aspects du jeu, ceux qui comptent au classement, les visiteurs ont eu le dessus.

«On doit être en mesure de coller les bonnes performances, ça devient irritant», grimaçait Labbé, qui voyait ses protégés échouer dans leur tentative de gagner un deuxième match consécutif pour la première fois de la saison.

«Si nous avions joué les60 minutes à l'image des dix dernières, on aurait gagné la partie. La deuxième période, c'est l'une de nos pires depuis un bon bout de temps. Je sais que ça ne doit pas être une excuse, mais nous sommes revenus tard de notre voyage au Saguenay vendredi et certains gars travaillent le lendemain. Ç'a paru, qu'on le veuille ou non.»

Le gardien Frédéric Roy, qui avait battu les Marquis vendredi, a une fois de plus été convaincant. À l'autre bout, Jérémy Duchesne a réalisé quelques bijoux, notamment en fin de rencontre, en plus de bénéficier de l'aide de ses poteaux à au moins trois reprises. Sur le tableau d'honneur, mentionnons également les bonnes prestations d'Alexandre Parent et Peter-James Corsi. Ce dernier a récolté deux points, tout comme Jonathan Gauthier et Alexandre Jacques.

Lacelle aux anges

Le directeur-gérant du Cool FM, Patrick Lacelle, savourait la victoire des siens après le match. L'ancien adjoint de Léo-Guy Morrissette était d'ailleurs derrière le banc hier, lui qui remplaçait un entraîneur.

«J'avais des papillons avant le match, c'est spécial de revenir ici, derrière un banc... mais à l'autre bout de la patinoire! Je lève mon chapeau à l'équipe, les gars connaissaient l'importance du duel, on ne voulait pas l'échapper.»

Yann Joseph, Chris Cloutier et Olivier Filion ont tous raté l'affrontement d'hier. Les deux premiers se remettent d'une blessure et l'état-major espère recevoir des nouvelles positives cette semaine, tandis que Filion était absent pour des raisons professionnelles.

Le Caron et Guay passera le prochain week-end sur la route contre Sorel-Tracy (vendredi) et Rivière-du-Loup (samedi).

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer