Marie-Ève Nault, sans surprise!

Sa médaille de bronze et, surtout, son parcours... (photo: émilie o'connor)

Agrandir

Sa médaille de bronze et, surtout, son parcours de battante font de Marie-Ève Nault un exemple à suivre, une inspiration, une source de motivation.

photo: émilie o'connor

Partager

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Luce Mongrain et Pierre Clermont, témoins privilégiés du cheminement de Marie-Ève Nault au cours des dernières années, figurent parmi les intervenants les plus crédibles pour décrire la force de caractère de la joueuse de soccer. Les deux la côtoient depuis assez longtemps et connaissent bien le milieu dans lequel elle évolue pour saisir la portée de ce qu'elle a accompli avec l'équipe canadienne.

-«S'il y a une fille qui mérite tout ce qui lui arrive depuis cet été, c'est bien elle», lance d'emblée Luce Mongrain. La coordonnatrice des programmes Sport-études à l'Académie les Estacades dirigeait la formation du Québec aux Jeux du Canada, au début des années 2000, et comptait dans ses rangs la jeune joueuse de Trois-Rivières.

«Nous sommes toujours demeurées en contact par après. Quand elle est allée jouer au Tennessee, l'entraîneure en poste était l'une de mes bonnes amies et je lui avais recommandé Marie-Ève. Parce que c'est non seulement une bonne athlète, mais surtout une bonne personne, généreuse de son temps et qui ne sait pas dire non.»

Pour Mongrain, le parcours de la défenseure est synonyme de persévérance. Après avoir rongé son frein pendant des mois en raison d'une blessure à la cheville, elle a été en mesure de tirer son épingle du jeu face aux meilleures joueuses de la planète, bien qu'elle n'ait pas participé aux Sélections olympiques ainsi qu'aux Jeux panaméricains, une compétition d'ailleurs remportée par ses coéquipières.

«Ç'a été très dur pour elle. L'élimination rapide à la Coupe du monde et son bilan plutôt mitigé, le changement d'entraîneur et sa blessure ont joué en sa défaveur. Mais elle a gardé le cap sur son objectif des Olympiques et la porte s'est ouverte quand une joueuse a dû déclarer forfait. Elle était bien préparée, ça paraissait!»

Le responsable du sport d'excellence à l'UQTR, Pierre Clermont, parle quant à lui d'une fille déterminée qui, malgré ses 30 ans, a su faire preuve de beaucoup de sang froid dans la dernière année, entre autres en s'entraînant seule en gymnase, loin des autres représentantes de l'unifolié.

«À son âge, je n'en connais pas beaucoup qui auraient sacrifié autant de temps à l'entraînement, sourit le collègue de travail chez les Patriotes soccer. Je me souviens avoir écrit quelque part qu'elle m'avait beaucoup impressionné lors du match nul de 2-2 contre la Suède. Sans ce point, le Canada n'aurait pas passé la première ronde et Marie-Ève avait probablement disputé l'un de ses bons matchs sur la scène internationale en tant que partante.»

Clermont se souvient aussi de la longue réadaptation de Nault à la suite de sa blessure subie à la fin de l'été 2011. «Elle était frustrée en voyant que son rêve olympique disparaissait tranquillement. Pourtant, quelques mois plus tard, elle était de retour en très grande forme... et on connaît la suite!»

À son retour de Londres, plusieurs organisations sportives de la région ont rendu un hommage bien senti à Marie-Ève Nault.

Du Caron et Guay aux Aigles Plante Sports en passant par le Complexe sportif Alphonse-Desjardins, la petite fille du club de Francheville a été sur toutes les tribunes. Et c'est tant mieux, selon Luce Mongrain et Pierre Clermont!

«Elle est très impliquée et en plus, elle s'exprime bien», souligne la première.

«Marie-Ève ne peut diriger toutes les équipes de soccer de la région, mais l'image qu'elle renvoie aux jeunes d'ici, par ses conférences ou ses entrevues, c'est celle d'un modèle duquel tout le monde peut s'inspirer», conclut Clermont.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer