Senior A: Lygitsakos veut remettre les pendules à l'heure

Partager

Sur le même thème

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Les dirigeants du Bellemare de Louiseville ont avalé leur déjeuner de travers la semaine dernière lorsqu'ils ont pris connaissance des propos d'André Alie, qui disait craindre pour la survie à long terme de la ligue senior A maintenant que de nouveaux revenus étaientdisponibles et que chaqueéquipe en disposait comme elle le voulait.

«On le sait tous, et ça se parle beaucoup, qu'à Louiseville, ils paient leurs joueurs. Tant mieux pour les joueurs, moi aussi j'ai déjà fait 200-300 $ le match dans d'autres ligues et je ne m'en plaignais pas! Mais ça fait en sorte que des clubs comme Nicolet et Sainte-Anne-de-la-Pérade ont plus de misère à suivre. Je pense qu'il faut tous ensemble réfléchir à ça. Le hockey senior dans notre région, ça marche bien parce que pour 20 $, un gars a un match, une bière, une poutine et un moitié-moitié. Faut juste pas partir en peur et s'enligner vers du hockey semi-pro sinon on ne pourra pas garder cette formule-là...», avait déclaré le meneur du BigFoot de Saint-Léonard d'Aston.

Des propos qui ont fait rager les meneurs louisevillois. «Une mise au point s'impose», lance Dean Lygitsakos, qui se fait le porte-parole des six copropriétaires du Bellemare.

«Notre ligue a été créée afin de permettre aux municipalités d'offrir du hockey compétitif tout en permettant à leurs jeunes d'avoir une ligue de bon calibre après leur parcours au hockey mineur. Or avec les années, il y avait des clubs dont le bassin était moins fort et qui devaient compenser par de la tricherie pour être compétitifs. Afin de briser ça, on a changé les règlements cet été, de façon à bâtir les équipes avec des contraintes de calibre plutôt que de résidence. À Louiseville, puisque ça fait en sorte que nous avons davantage de joueurs de l'extérieur, l'enveloppe est divisée entre plus de joueurs afin de défrayer les coûts d'essence. C'est ce que nous payons, l'essence. Il n'y a pas de salaire chez nous.»

Ce qu'a dit Alie à propos du Bellemare, ce sont des propos qui pourtant sont souvent véhiculés via les médias sociaux. Mais ça ne veut pas dire qu'ils sont véridiques, nuance Lygitsakos.

«Il y a des gens qui associent directement la qualité d'un joueur avec le salaire qu'il devrait toucher. Et comme cette année, nous avons une bonne équipe, il y a des rumeurs qui circulent. Si quelqu'un émet une opinion sur le sujet, je n'y peux rien. Mais quand quelqu'un fait passer ça pour un fait, on ne peut laisser passer car ce sont des mensonges», martèle-t-il.

«Moi aussi, je peux sortir des rumeurs que j'entends. Ça donnerait quoi? Ce que je sais, c'est qu'à Louiseville, nous sommes dans la médiane de la ligue concernant l'enveloppe consacrée aux dépenses. Il y a des équipes qui nous ont posé des questions à ce sujet, on leur a donné les réponses appropriées. S'il y en a d'autres, mon numéro est dans le bottin. Nous sommes très confortables dans ce dossier.»

Lygitsakos pense savoir pourquoi les rumeurs entourantLe Bellemare sont persistantes.

«C'est un truc vieux comme la lune que de mettre les projecteurs sur une équipe afin de placer de la pression sur celle-ci, afin d'en bénéficier sur la glace. C'est plate. À Louiseville, je peux te dire qu'il ne reste plus rien dans les poches des joueurs une fois qu'ils ont payé leur essence. Et je peux ajouter que ce n'est pas le cas partout, car nous avons refusé de faire des transactions quand nous avons prisconnaissance des sommes que certains touchaient en frais de déplacement. On sait aussi qu'il y a des bagarreurs qui sont payés dans la ligue et je trouve ça normal compte tenu qu'ils font un travail que très peu de gens sont prêts à faire. Ceci étant dit, nous sommes fiers de ce que nous avons accompli jusqu'à maintenant à Louiseville. On donne un bon spectacle, les gars viennent pratiquer, on se bat pour la tête de la ligue et on espère se battre ensuite pour le championnat des séries. Il me semble qu'on devrait davantage parler de hockey, car il y en a du bon qui se joue dans cette ligue.»

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer