Le Vert et Or a «cassé»

Les filles de l'entraîneur Victor-Olivier Morasse ont joué... (Photo: François Gervais)

Agrandir

Les filles de l'entraîneur Victor-Olivier Morasse ont joué un match en deux temps hier, faisant jeu égal avec le Séminaire Saint-François en première demie avant de voir celui-ci les distancer aisément en deuxième demie.

Photo: François Gervais

Partager

Sur le même thème

Louis-Simon Gauthier
Louis-Simon Gauthier
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) Difficile de perdre par plus de 30 points, surtout devant un adversaire considéré comme l'un des plus grands rivaux de l'équipe dont on défend les couleurs. Les filles du Vert et Or ont quitté le Garden déçues, hier, au terme d'un match qui s'est soldé par une victoire sans appel du Séminaire Saint-François par la marque de 67-33.

Les joueuses auraient certainement préféré se montrer sous un plus beau jour, surtout que les deux formations aspirent au premier rang du circuit juvénile de division 1. Si elles ont été dans le coup pendant un certain moment, les Trifluviennes ont vu leurs opposantes de Québec les distancer à compter de la deuxième demie.

Elles ont terminé la partie, non sans peine, mais en se disant qu'il restait encore beaucoup de basketball à jouer d'ici la fin de la campagne. «Pour une raison que j'ignore, les filles ont cassé. C'est arrivé à Sorel il y a deux semaines. La différence était de quatre à la demie, mais nous avions finalement perdu par 40 points», se souvient l'entraîneur Victor-Olivier Morasse.

«Mais ça fait partie de l'apprentissage. Je persiste à croire qu'on peut rivaliser avec elles. D'ailleurs, Nicolas-Gatineau les a battues la semaine dernière. On parle quand même d'un club sur lequel on avait eu le dessus par 26 points au tout début de la saison. Pour l'instant, c'est un exercice très difficile que de prédire le classement de notre ligue.»

Malgré le pointage, Morasse avait de bons mots pour Claudia Labrie, qu'il considérait comme «sa meilleure joueuse de la soirée». «Claudia donne continuellement l'exemple à ses coéquipières.»

Avec sa victoire, le SSF (4-1) pointe désormais au sommet de la ligue tandis que le STR arrive cinquième (3-2).

Les matchs du week-end

Les filles ont une dernière rencontre à disputer à leur agenda avant la pause des Fêtes. Elles recevront l'École secondaire Rochebelle demain après-midi, quelques heures après le match des cadettes (1-3) contre les représentantes de cette même institution. Ces mêmes cadettes sauteront de nouveau sur le terrain dimanche à 16 heures, toujours au Garden, contre Dominique-Racine.

Du côté des garçons, les juvéniles (0-1) entameront leur saison locale ce soir, à 20 h, en recevant le Collège Jean-de-Brébeuf. Les cadets, défaits 112-28 en lever de rideau contre l'École secondaire Brébeuf, voudront assurément faire oublier cette contre-performance face à Jean-de-Brébeuf. Le match débute à 18 h.

En division 1-b, les Estacades d'Ibrahima Diop (0-3) visitent demain et dimanche la Polyvalente de la Forêt ainsi que la Polyvalente Le Carrefour.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer