Caron et Guay: un peu plus de munitions pour Labbé

Yann Joseph devrait être de l'alignement du Caron... (Photo: Olivier Croteau)

Agrandir

Yann Joseph devrait être de l'alignement du Caron et Guay ce soir face aux River Kings de Cornwall.

Photo: Olivier Croteau

Partager

Steve Turcotte
Le Nouvelliste

(Trois-Rivières) À défaut d'enrôler un nouveau défenseur comme il le souhaitait, le Caron et Guay se présentera devant ses partisans un peu mieux armé que les dernières semaines, avec le retour au jeu de quelques vétérans. Guillaume Asselin, David Guerrera, Jonathan Gauthier et Yann Joseph feront notamment partie de ceux qui vont reprendre leur place dans la formation de Jean-François Labbé pour ce premier match d'une série aller-retour face aux River Kings de Cornwall.

«Ça va faire du bien», tranche Labbé, dont les premiers pas à la barre de l'équipe sont loin d'être faciles. «Mais l'important au hockey, ce n'est pas comment tu commences, mais bien comment tu finis! Les blessures vont finir par nous lâcher à un moment donné et l'objectif, c'est d'arriver prêts quand les séries vont s'amorcer. On affronte une bonne équipe en fin de semaine, contre qui nous avons eu du succès en début de saison. Faut espérer que les gars qui seront de retour vont amener une belle ambiance dans la chambre et que ça va nous aider dans notre préparation pour faire face aux River Kings.»

Jusqu'à mercredi, Labbé croyait pouvoir également compter sur l'addition de Joé Rullier, un défenseur de premier plan qui dort sur les listes de l'équipe depuis plusieurs années. Lorsqu'il était avec le Caron et Guay, Dean Lygitsakos avait fait des pieds et des mains pour l'enrôler, sans succès, Rullier se trouvant du boulot à un niveau supérieur.

Cette fois, Rullier semble être installé pour de bon au Québec et Léo-Guy Morrissette pensait être en mesure de ficeler une entente avec lui au milieu de semaine, mais le projet a avorté quand l'athlète de 31 ans s'est retiré des négociations. Dans un communiqué publié hier, l'organisation a laissé planer le doute sur du possible maraudage dans ce dossier, et a promis que Rullier ne jouerait nulle part ailleurs qu'à Trois-Rivières s'il voulait intégrer les rangs de la LNAH.

«Ç'a passé proche, on ne sait pas ce qui est arrivé. Mais bon, de notre bord, les efforts étaient là pour l'amener chez nous. On va continuer à travailler pour améliorer l'équipe, que ce soit via notre liste ou le marché des transactions. On veut des joueurs réguliers, pas des temps partiels», lance Morrissette.

«La conclusion du dossier est décevante car Rullier serait devenu automatiquement l'un des meilleurs défenseurs de la ligue. Il faut l'oublieret regarder vers d'autres options car on veut s'améliorer en vue des séries», souligne quant à lui Labbé.

La rondelle est déposée au centre de la surface de jeu du vieux Colisée à 20 h ce soir.

Caron et Guay et River Kings vont ensuite se retrouver à Cornwall demain à 19 h 30.

Partager

publicité

publicité

Les plus populaires

Tous les plus populaires
sur lapresse.ca
»

publicité

la boite:1609999:box; tpl:300_B73_videos_playlist.tpl:file;

publicité

Autres contenus populaires

publicité

image title
Fermer